Villes et villages

Saint-Augustin (Côte-Nord)

Saint-Augustin (Côte-Nord)

Saint-Augustin

La municipalité de Saint-Augustin est située dans le nord du Québec, notamment, dans la région administrative de la Côte-Nord. Elle appartient à la Municipalité régionale de comté du Golfe-du-Saint-Laurent.

Constituée 1er janvier 1993, cette municipalité compte une population de 900 Augustiniennes et Augustiniens et recouvre une superficie de 1 255 kilomètres carrés sur la rive est de la rivière Saint-Augustin. Elle est ainsi l’un des plus grands villages de la Basse-Côte-Nord. Bien caché à l’intérieur des terres et étalé sur les collines ondulantes, à plusieurs kilomètres des îles truffées de passages, le village est particulièrement frappant avec les superbes berges sablonneuses de la rivière Saint-Augustin au premier plan.

Le nom de la municipalité fait référence à Augustin d’Hippone, docteur de l’Église et père de l’Occident et d’ailleurs, honore Augustin Le Gardeur de Courtemanche (1663-1717), premier concessionnaire d’une bande de terre dans cet endroit, s’étendant « depuis la rivière appelée Kegaska jusqu’à celle nommée Kesesakion ».

À l’ouest de Saint-Agustin, de l’autre côté de la rivière Saint-Augustin se trouve la communauté innue de Pakuashipi.

Les premiers visiteurs et colons qui occupèrent ce territoire, habitèrent dans les îles près de Saint-Augustin. Ouvert à la fin du XVIIe siècle sur l’île de Vieux-Poste, un poste de traite français change de main après la Conquête. Ensuite, deux frères originaires de Boston achètent le poste de la Labrador Company en faillite au début des années 1820 et développent une entreprise florissante de pêche au saumon et au loup marin. D’autres colons arrivent plus tard d’Angleterre, d’autres coins du Québec et enfin de Terre-Neuve. Avec les années, les résidents gravitent vers le grand village de Saint-Augustin d’abord en hiver, puis toute l’année. Plusieurs résidents passent encore l’été dans les îles, pêchant l’aiglefin, le maquereau, le saumon, la truite ainsi que les mollusques et crustacés.

En été, on peut y pratiquer la randonnée, le camping sauvage, faire des excursions en bateau et en kayak de mer, faire la cueillette des baies sauvages,  faire la pêche au saumon et se promener en véhicule tout terrain. En hiver, c’est de la motoneige, pêche de glace, raquettes, ski de fond, ainsi que un carnaval d’hiver et les tournois de hockey.

Le sentier de Pointe-à-la-Truite permet de profiter d’une vue de la rivière Saint-Augustin et du village en suivant les cairns sur les sentiers de marche dont le point de départ est au quai de Pointe-à-la-Truite. On peut louer les services d’un propriétaire de bateau local pour visiter le sur les îles.

D’après le site Web Tourisme Basse-Côte-Nord, la Route Blanche est l’un des attraits les plus intéressants pour les vacanciers. On peut admirer le long du trajet des rigolets – un labyrinthe de petits fjords bien protégés ressemblant à des bras de mer. On peut y voir des oiseaux de mer, des baleines, des loups marins, des icebergs et le rivage. Une promenade sur les plages de sable qui bordent la rivière Saint-Augustin est un excellent moyen pour voir les bateaux de bois colorés fabriqués par les artisans et le quai de toute marée de Pointe-à-la-Truite bourdonne d’activités lorsque les pêcheurs déchargent leurs prises. D’ailleurs, c’est à cet endroit que le Relais Nordik s’arrête.

Le refuge d’oiseaux migrateurs de Saint-Augustin est une aire de nidification pour le goéland marin, la sterne, le goéland à bec cerclé, le goéland argenté, le petit pingouin, le guillemot noir et l’eider à duvet.

Il ne faut pas confondre cette municipalité avec la municipalité de Saint-Augustin, au Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Coordonnées de Saint-Augustin :

C. P. 279
Saint-Augustin
G0G 2R0

Téléphone : 418 947-2404

Saint-Augustin

Saint-Augustin

Saint-Augustin vue de Pakua Shipi. Photo : DominicCournoyer

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>