Villes et villages

Saint-Antoine-de-Tilly

Saint-Antoine-de-Tilly

Saint-Antoine-de-Tilly

Saint-Antoine-de-Tilly, située sur la rive sud du Saint-Laurent, à 25 kilomètres de la ville de Québec, se déploie sur une superficie de plus de 60 kilomètres carrés, dans la région administrative des Chaudière-Appalaches (municipalité régionale de comté de Lotbinière).

La population de Saint-Antoine-de-Tilly est d’environ 1500 résidents (la Commission de Toponymie du Québec n’a pas assigné de gentilé aux habitants de la municipalité). La village est membre de l’Association des plus beaux villages du Québec.

C’est le 29 octobre 1672 que le territoire situé sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, entre les bornes des seigneuries de Lauzon et de Sainte-Croix, fut concédé au sieur Claude-Sébastien de Villieu, lieutenant du régiment de Carignan. Vers la fin du XVIIe siècle, on y comptait cinq familles.

En 1700, la seigneurie est vendue à Pierre-Noël Le Gardeur, sieur de Tilly, qui lui donne son nom. Le nouveau seigneur s’y installe avec sa seconde épouse, Madeleine Boucher, fille du célèbre Pierre Boucher, gouverneur de Trois-Rivières.

Dès 1702, une chapelle en bois est érigée. Dix années plus tard, en 1712, on pose la première pierre de l’église.

En 1759, durant le siège de Québec, des soldats anglais installent des batteries de canons sur trois monticules encore visibles à mi-hauteur de la falaise dans les Fonds de Saint-Antoine.

En 1786, le nouveau manoir seigneurial est construit. C’est aujourd’hui l’hôtel Manoir de Tilly. En 1788, on bénit la nouvelle église.

Dans l’histoire du Canada, Saint-Antoine-de-Tilly est resté également dans les mémoires comme le lieu du naufrage du porte-avion canadien Warrior, qui s’est échoué sur les battures face à la pointe Méthot en 1946.

Aujourd’hui, la qualité de vie à Saint-Antoine-de-Tilly est exemplaire, alliant le charme de la vie rurale à la qualité des services qui sont proposés à ses résidents.

eglise de saint-antoine de tilly

Église de Saint-Antoine-de-Tilly, photo © Carol Proulx, cadrenature.blogspot.com

De belles plages caractérisent le territoire. On peut y faire des excursions en kayak, de la voile et d’autres sports et activités nautiques.

L’agriculture y est très développée. On y trouve des fermes laitières, de l’élevage bovin et porcin, une fromagerie renommée pour son Fin Renard, des vergers, des érablières et des fermes maraîchères.

Parmi les attraits patrimoniaux du village, on remarque son église, datée de 1788 et classée monument historique, le Manoir de Tilly, érigé en 1786 (aujourd’hui, le bâtiment héberge un hôtel) ainsi qu’une cinquantaine de maisons construites au XIXe siècle. Sur le chemin de Tilly, on peut voir trois manoirs seigneuriaux, un ancien magasin général, le presbytère, deux chapelles de procession et d’autres bâtiments représentatifs de l’architecture traditionnelle du Québec. Le village est également connu pour ses galeries d’art et ses antiquaires.

Du haut de la falaise, un belvédère offre une vue magnifique sur Neuville et sur la rive nord du fleuve. Un parc se trouve à l’emplacement des Fonds de Saint-Antoine (terres basses à proximité du rivage). L’association des Amis du Marais y a aménagé une aire de repos et de promenade en bordure d’un marais dont la faune et la flore sont protégées.

Pour se rendre à Saint-Antoine-de-Tilly, on emprunte la route 132.

Coordonnées de Saint-Antoine-de-Tilly :

C. P. 10
Saint-Antoine-de-Tilly
G0S 2C0

Téléphone : 418 886 2441

Site internet de Saint-Antoine-de-Tilly : www.saintantoinedetilly.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>