Villes et villages

Saguenay

Saguenay

Saguenay

La ville de Saguenay est le chef de lieu de la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Plus de 150 mille Saguenéennes et Saguenéens habitent cette grande agglomération qui occupe un vaste territoire de 1 167 kilomètres carrés, s’étendant depuis le Lac Kénogami et la Rivière aux Sables jusqu’à la Baie des Ha! Ha!

Saguenay a été fondée le 18 février 2002 suite à la fusion de sept municipalités, soit Chicoutimi, Jonquière, La Baie, Laterrière, Shipshaw, Lac Kénogami et la moitié du canton de Tremblay. Remarquons que Chicoutimi, Jonquière et La Baie sont très connues et certains Québécois sont certains qu’il s’agit de villes indépendantes. Les sept anciennes municipalités constituent aujourd’hui trois arrondissements de la nouvelle ville de Saguenay.

Historiquement, c’est vers le milieu des années 1910 que le développement économique de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean atteint des sommets et les villes industrielles planifiées de Port Alfred, Isle-Maligne, Riverbend, Arvida et Dolbeau, ainsi que les municipalités de Kénogami Land sont fondées en une quinzaine d’années. C’est une période de grande prospérité pour la région, en raison du développement de l’industrie de l’aluminium et de la fabrication de la pâte à papier.

Remarquons toutefois que l’histoire de l’actuelle ville de Saguenay est trop riche pour être exposée dans une brève présentation de la ville, d’autant plus que chacun des arrondissements et secteurs qui forment la ville a sa propre histoire. C’est pourquoi nous avons présenté l’histoire de chaque arrondissement et secteur dans un article à part (voir notre volet Saguenay).

Aujourd’hui, l’arrondissement de Chicoutimi regroupe les anciennes municipalités de Chicoutimi, Laterrière et Tremblay (une moitié de ce canton). C’est l’arrondissement dans lequel on trouve les administrations de Saguenay, de plus, c’est le centre des activités financières de la ville de Saguenay. À Chicoutimi habitent environ 70 mille personnes.

Fait curieux, le nom de la nouvelle ville de Saguenay a été retenu à la suite d’un référendum. Après une lutte féroce avec Chicoutimi, la différence en faveur de Saguenay était de 2% seulement.

L’arrondissement de Jonquière intègre l’ancienne ville de Jonquière, ainsi que les municipalités d’Arvida, de Shipshaw et du Lac Kénogami. Jonquière compte près de 60 mille habitants.

L’arrondissement de La Baie qui regroupe les villes historiques de Bagotville, de Port-Alfred et de Grande-Baie, fusionnées avant la Grande fusion de 2002. La population de La Baie atteint 20 mille résidents.

La source des revenus de la ville de Saguenay est constituée principalement par le secteur tertiaire, soit la prestation de services, la recherche, l’enseignement, le transport, etc. Toutefois, la ville possède un nombre relativement important de centrales hydro-électriques, dont la centrale de Shipshaw d’une puissance de 834 MW.

Remarquons que plus de 97% des habitants de Saguenay parlent le français. On sait par ailleurs que la région administrative du Saguenay-Lac-Saint-Jean souffre depuis des années du même phénomène que toutes les régions ressources du Québec, soit la décroissance démographique. Malheureusement, la ville de Saguenay n’échappe pas à cette tendance qui doit être renversée si on ne veut pas que l’intérieur du Québec se dépeuple.

Certains signes permettent cependant d’espérer que cette tendance puisse être renversée. Par exemple, la célèbre entreprise Alcan entreprend jusqu’en 2015 des investissements de plus de 2 milliards de dollars dans son complexe industrielle situé dans l’arrondissement Jonquière, ce qui peut aider à retenir une partie de la population.

En tous cas, on dénombre à Saguenay de nombreux centres de recherches, des parcs industriels opérationnels, des ports de mer en eaux profondes de calibre international, ainsi que des coûts d’implantation industrielle parmi les plus avantageux au Québec.

Dans la ville de Saguenay, on trouve deux CÉGEP, soit le Cégep de Jonquière et le Cégep de Chicoutimi.

L’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) a mérité une reconnaissance internationale par son niveau d’enseignement. Cette université attire de nombreux étudiants d’un grand nombre de pays et de nouveaux pavillons des sciences de la santé et de l’aluminium y ont été inaugurés au début du XXIe siècle. Un grand centre de recherche sur l’aluminium, le CTA, est situé sur le campus de l’UQAC.

Une base des Forces aériennes du Canada se trouve à Saguenay, c’est la base aérienne de Bagotville. Cette base dessert également la population civile pour des vols vers Québec, Montréal et le reste du Québec.

Côte culture, Saguenay est une ville comblée grâce à ses institutions culturelles qui ne laissent aucun répit aux amateurs de spectacles et d’événements culturels de haute qualité. La Fabuleuse Histoire d’un Royaume et La Nouvelle Fabuleuse sont deux créations théâtrales qui sont connues loin des frontières de Saguenay et même du Québec.

Coordonnées de la ville de Saguenay :

C. P. 129
Chicoutimi
G7H 5B8

Téléphone : 418 698 3000

Site internet de Saguenay : www.ville.saguenay.qc.ca

Saguenay

Saguenay

Montage photo de la ville de Saguenay. De gauche à droite et de haut en bas : Le centre-ville de Chicoutimi, le campus de l’Université du Québec à Chicoutimi, la Pyramide des Ha! Ha! à La Baie, l’entrée du pavillon Gérard-Arguin du Cégep de Jonquière et les installations de l’usine de Rio-Tinto-Alcan à Arvida. Source : Ville de Saguenay

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>