Villes et villages

Rougemont

Rougemont

Rougemont

La municipalité de Rougemont recouvre une superficie de plus de 44 kilomètres carrés dans la région administrative de Montérégie. Elle fait partie de la municipalité régionale du comté de Rouville et regroupe environ 3000 Rougemontoises et Rougemontois.

Depuis sa fondation, Rougemont ne cesse de prendre de l’expansion, en effet, la municipalité est maintenant à rayonnement national grâce aux efforts soutenus, la détermination et la passion des résidents.

Rougemont est d’abord connue pour sa pomoculture. Véritable Capitale de la pomme, les gens y viennent de partout pour les cueillir en automne.

La montagne de Rougemont fut baptisée en l’honneur de Sieur Etienne de Rougemont, capitaine du Régiment de Carignan qui arrive en Nouvelle-France en 1665. Au fait, plusieurs soldats s’installent dans la région et leurs descendants forment aujourd’hui une partie des citoyens de Rougemont.

C’est en 1811 que Pierre Dominique Debartzch reçoit en succession, une partie de la seigneurie de Saint-Hyacinthe dont le territoire de Rougemont et la fait baptiser comme Seigneurie Debartzch. Il décède en 1846 et sa seigneurie sera divisée en trois territoires qui prendront les noms de seigneurie Debartzch, Delorme et Rougemont.

Plusieurs familles venant surtout d’Irlande et des Îles Britanniques qu’ils ont quittés à la suite de problèmes agricoles et économiques, s’installent sur le territoire. Parmi ces familles, il y a aussi des Loyalistes venus des États-Unis.

La consécration de l’église Anglicane St-Thomas de Rougemont se fait en 1848.

Déjà à l’époque, Rougemont est vouée à la culture des pommes. La société d’agriculture du comté de Rouville est fondée en 1868. En 1874, la première corporation des producteurs des pommes voit le jour dans la région, il s’agit de la Fruit Growers Association, fondée à Saint-Paul d’Abostford.

En 1886, la paroisse de Saint-Michel-de-Rougemont est constituée canoniquement. Elle est vouée à l’archange Saint-Michel et elle dessert environ 70 familles, soit 400 personnes au moment de la constitution.

En 1887, la paroisse Saint-Michel de Rougemont est constituée civilement. On raconte même que les documents constituants de la paroisse seraient arrivés de Saint-Hyacinthe à l’intérieur de baril de pommes!

C’est en 1888, après de nombreuses controverses, que la première église catholique de Rougemont est construite.

Depuis les débuts du XXe siècle, on y retrouve non seulement des pommes, mais aussi les produits de jardin, le cidre artisanal et les produits de l’érable. L’exposition agricole du comté de Rouville s’installe  à Rougemont de façon définitive en 1907, après plusieurs années d’alternance dans chacune des paroisses du comté.

Aujourd’hui, la Capitale de la Pomme offre une multitude de produits locaux de grande qualité ainsi que de nombreuses activités attrayantes qui font de Rougemont la sortie familiale idéale.

En 1914, les résidents du centre de la paroisse s’unissent pour former leur propre municipalité: le Village de Rougemont. Leurs principales préoccupations sont l’amélioration des rues, la construction de trottoirs, l’éclairage des rues et l’installation d’un système d’aqueduc, pour lesquelles les cultivateurs de la Paroisse, ne tiraient aucun avantage. Ensuite, en 1927, la route no 1 (actuellement la rue Principale) qui traverse le Village de Rougemont est pavée en ciment sur 16 pieds de largeur.

Le 29 novembre 1930, dans la soirée, le feu se déclare dans la sacristie de l’église de Rougemont. Le clocher s’écroule vers une heure du matin et au petit matin, il ne reste plus sur le site de l’église, qu’un immense amas de braise. La nouvelle église est construite entièrement de pierre est bénie le 9 octobre 1932 par Monseigneur Descelles. C’est l’artiste-peintre Ozias Leduc qui a peint le décor du choeur et des autels alors que son élève, Paul-Émile Borduas réalise celui du chemin de croix.

En 1952, la Coopérative Agricole des pomiculteurs de Rougemont est fondée avec la mission de la culture des arbres fruitiers et principalement les pommiers, l’achat, l’entreposage, la conservation, la classification, l’emballage, la transformation et la vente des fruits. Grâce aux efforts de la coopérative, un entrepôt frigorifique pour la conservation des pommes est construit.

Pour le 100e anniversaire du diocèse de St-Hyacinthe, une croix de 85 pieds de haut par 40 pieds de large est installée au sommet du mont Rougemont, mais en mars 1968, la croix s’écroule secouée par de forts vents (une nouvelle croix illuminée est érigée sur le mont Rougemont en 1978).

La construction de la voie de contournement pour la Route 112 se fait en 1970. En 1970 aussi, la fabrication et la vente du cidre ont été légalisées, après plus de 25 ans de demandes répétées de la part des pomiculteurs québécois. Après cet événement, le 1er mars 1971, la Cidrerie du Québec, aujourd’hui Vincor International, est fondée grâce à l’initiative d’un des pionniers du cidre au Québec, Monsieur Gilbert Dionne, agronome et technicien diplômé. L’inauguration officielle de la cidrerie se fait le 11 septembre 1971 par le premier ministre de l’époque, Monsieur Robert Bourassa.

En 2000, après 86 ans de séparation, la Paroisse de Rougemont et le Village de Rougemont fusionnent pour former Rougemont.

En 2003, le comité touristique de Rougemont met sur pied les Week-ends Gourmands. Cinq fins de semaines, durant la saison des pommes, les gens sont appelés à venir visiter les vergers, cueillir les pommes et faire la dégustation des produits locaux.

Notons finalement que plusieurs variétés de pommes ornent les collines, vergers, marchés publics et kiosques de la région, dont Jaune transparente, Lodi, Vista bella, Melba, Jersey Mac, Paulared, Sunrise, Lobo, Mc Intosh, Empire, Cortland, Spartan, Honeycrisp, Golden Russet, Fameuse, Délicieuse.

Coordonnées de Rougemont :

61, chemin de Marieville
Rougemont
J0L 1M0

Téléphone : 450 469-3790

Site Internet de Rougemont : www.rougemont.ca

Rougemont

Rougemont

Vue sur Rougemont. Auteur de la photographie : Guillaume Hébert-Jodoin

Voir aussi :

1 commentaire

  1. louis melis

    2011/08/08 at 3:25

    Bonjour, c’est pour une information d’un personne que j’ai rencontré en floride usa en 1997 et maintenant j’ai trouvé sont addresse, c’est un monsieur Gaston Robert, chemin Marieville 40 Rougemont (jo 1 mo) Quebec. Il avait un motocyclette 4 cylindre marque  » INDIAN  » et je me demande si il habite toujours sur cette adresse.et il est toujours en vie. Moi je parle le neerlandais et je m’excuse pour les fautes dans cette lettre. Merci beaucoup et au revoir , je suis 79 ans maintenant, merci

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>