Villes et villages

Rivière-Éternité

Rivière-Éternité

Rivière-Éternité

La municipalité de Rivière-Éternité regroupe près de 550 Éternitoises et Éternitois. La municipalité s’étend sur près de 497 kilomètres carrés dans la MRC du Fjord-du-Saguenay, située dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean

Rivière-Éternité se trouve au bord du fjord du Saguenay. La rivière Éternité traverse son territoire et un majestueux cap du même nom surplombe le village (mais ce cap est également connu sous le nom de Cap Trinité).

En 1881, une statue de la Vierge a été installée sur le Cap Trinité. Au fil des ans, ce site est devenu un lieu de pèlerinage.

L’histoire de la municipalité débute vers 1924, quand le ministère de la Colonisation entreprend la construction d’une route reliant La Baie à Saint-Siméon, dans le cadre d’un projet de colonisation de ce vaste territoire. Toutefois, la construction n’est pas très rapide et ce n’est qu’après le début de la crise économique de 1929 que la route est enfin ouverte. En effet, des ouvriers furent envoyés pour finir la route par le gouvernement, qui tentait de remédier ainsi au chômage généralisé. Une colonie s’établit alors dans le canton Hébert. Il faut d’ailleurs remarquer que de nombreux villages de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont nés à cette époque.

En 1932, on trouve sur ces terres plus de 30 familles. En 1936, on y compte un bureau de poste et une école-chapelle. La colonie s’appelle alors Notre-Dame-de-la-Trinité.

Selon l’historien Éric Tremblay (voir le site web de Rivière-Éternité), le toponyme Trinité est indiqué pour la première fois en 1731 sur une des cartes dressées par le jésuite Pierre Laure. En 1744, le nom La Trinité apparaît en sa version amérindienne, «Heregachitgs», sur la carte de Nicolas Bellin.

Quant au toponyme Éternité, nous le retrouvons sur les cartes vers 1830, selon l’historien Victor Tremblay (cité par Éric Tremblay, sans mentionner la source exacte), mais sans que l’on puisse en déterminer l’origine.

Dans les années 1950, on y érige une église et un presbytère par corvée. La municipalité de Rivière-Éternité est constituée civilement en 1974.

En 1972, la Société de développement touristique de Rivière-Éternité est fondée afin de créer des emplois et de favoriser le développement économique de la municipalité. On aménage une route d’accès et un sentier vers la statue du cap Trinité.

À Rivière-Éternité, on célèbre chaque année au mois d’août la fête de Notre-Dame du Saguenay, une fête religieuse qui attire un grand nombre de croyants. Pour ceux qui préfèrent des activités plus profanes, signalons que la municipalité est une destination prisée des amateurs de chasse à l’orignal, des mordus de la pêche blanche, de la motoneige, du traîneau à chiens et des randonnées pédestres.

Depuis 1989, une importante exposition internationale de crèches de Noël se tient dans la municipalité, qui est aussi l’hôte d’un Carnaval d’Hiver.

Coordonnées de Rivière-Éternité :

418, route Principale
Rivière-Éternité
G0V 1P0

Téléphone : 418 272 2860

Site internet de Rivière-Éternité :

Rivière-Éternité

Rivière-Éternité

Rivière-Éternité

Voir aussi :

3 Comments

  1. Laurent-Yves

    2010/06/24 at 1:38

    J’aimerais connaître l’origine et l’explication du nom suivant: « Bras
    Benouche », ruisseau situé à Rivière-Éternité, au Saguenay, longeant la route 170 dans sa majeure partie et se déversant dans la rivière Éternité, au coeur du village, laquelle se jette dans la rivière Saguenay.

  2. pierre-paul dufour

    2010/12/12 at 8:02

    je cherche des photos de l`ancien moulin sur le lac a la truite, et un peu l`histoire de ces moulins, car je sais qu`il en a eu plusieur sur ce territoire. Une reponse serais apprecier. merci mon tel 418-543-1627

  3. rosaire dufour

    2013/04/26 at 3:22

    moulin a scie: il y en a eu a la sortie du lac a l’ecluse.
    remi gagne (sur la cote passe le site en allant vers la baie) il y a une personne qui est au courant de ce moulin.
    des photos: je ne ;e sais pas.

    laurent gagne possede la roue de la turbine de ce moulin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>