Villes et villages

Ripon

Ripon

Ripon 

La municipalité de Ripon occupe un vaste territoire de plus de 140 kilomètres de la région administrative de l’Outaouais, dans la vallée de la Petite-Nation. Elle fait partie de la municipalité régionale du comté de Papineau. Sa population avoisine les 1400 Riponnaises et Riponnais.

Le nom de la municipalité est aussi celui d’un village britannique. On raconte que ce nom a été donné au canton de Ripon, vers la fin du XIXe siècle, par un arpenteur né à Ripon, en Angleterre. À la même époque, un moulin à farine, un moulin à scie et une forge y furent construits, mais il n’en subsiste aujourd’hui que quelques traces. C’est en 1923 que le village a été constitué civilement. Il a fusionné vers le début du XXIe siècle avec le canton du même nom.

Ripon est traversé par la rivière Petite-Nation. De plus, il y a de nombreux lacs, des montagnes et de belles vallées. Selon l’avis des habitants et des nombreux visiteurs, on trouve à Ripon les plus beaux paysages de l’Outaouais (on ne sait pas si les voisins de Namur, Montebello ou des autres villes de la Petite-Nation seront d’accord avec cette affirmation, mais on sait en tous cas que la jalousie est un vilain défaut !).

La moitié des terres de la municipalité sont vouées à l’agriculture, mais c’est aussi un lieu de villégiature, avec des commerces dynamiques, un centre communautaire très actif, et un centre touristique quatre saisons – Centre d’aventure et de plein air des Montagnes Noires. On y trouve également des théâtres d’été, des sucreries, une dizaine de kilomètres de sentiers pour la randonnée pédestre, le vélo de montagne ou le ski de fond.

Dans les forêts de Ripon, le gibier est abondant. La pêche est également excellente (on ne sait pas si les poissons riponnais seront d’accord avec cette affirmation !!!???).

Notons qu’on accède aux sentiers soit à partir du stationnement P1, à l’intersection des chemins de Montpellier et de la Montagne-Noire, soit à partir du stationnement P2, sur le chemin du Mont-Grand-Pic. On peut stationner le long du chemin Lussier. Mais le plus simple pour accéder au réseau des sentiers de Ripon, c’est encore de suivre les panneaux bleus «Plein air Montagnes Noires».

La route 317 mène directement à Ripon après Saint-Sixte. On peut aussi accéder à Ripon par Saint-André-Avellin. De Montréal à Ripon, on fait le chemin en moins de 2 heures, depuis Gatineau, en 50 minutes, et depuis Québec, en 5 heures.

Coordonnées de Ripon :

31, rue Coursol, Bureau 101
Ripon
J0V 1V0

Téléphone : 819 983 2000

Site internet de Ripon : www.ville.ripon.qc.ca

Jardins de Ripon

Jardins de Ripon

Les jardins d’Emmarocallles à Ripon. Source de l’image : Site Web de Ripon

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>