Villes et villages

Rapide-Danseur

Rapide-Danseur

Rapide-Danseur

Rapide-Danseur est une municipalité au nom évocateur qui se déploie sur 185 kilomètres carrés dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue. Le village regroupe moins de 400 Rapide-Danseuroises et Rapide-Danseurois. La localité fait partie de la MRC de l’Abitibi-Ouest.

Trois principaux plans d’eau font partie de la municipalité, lacs Duparquet et Hébécourt et la rivière Duparquet qui avec ces cascades tumultueuses qui ont inspiré son nom au village.

Ces lieux étaient autrefois traversés par des voyageurs qui s’y arrêtaient pour faire du portage. Alors, selon la légende, ils déliaient leurs membres en faisant une petite danse autour des rapides… Selon une autre version, le petit village tire son nom de la traduction du nom algonquin Opacitcicimosik et qui veut dire lieu où l’on s’arrête pour danser, pour se dégourdir.

C’est en 1932 que les premières familles s’établissent à Rapide-Danseur.

Aujourd’hui, c’est l’un des centres récréatifs de la région de l’Abitibi-Ouest. On y pratique la chasse, la pêche et diverses activités de plein air. Un quai public y est aménagé, de même que des sentiers pédestres balisés et entretenus. Ainsi, tranquillement pas vite, Rapide-Danseur est devenu un lieu de villégiature.

L’église de Rapide-Danseur, construite en pierres des champs en bordure de la rivière Duparquet, le portage (la petite baie) et le presbytère font partie d’un lieu classé site historique.

Le Centre d’Art abitibien y organise des expositions estivales des artistes de la région et la Collection Miljours est exposée en permanence dans le sous-sol de l’église. Il s’agit d’une collection d’objets anciens.

La FERLD, (Forêt d’enseignement et de recherche du lac Duparquet), se trouve près du village de Rapide-Danseur. Cette forêt est située en partie sur le territoire de Rapide-Danseur, et la station de recherche, sa principale composante construite en 2004, est située au lac Hébécourt, toujours à Rapide-Danseur.

On y compte d’ailleurs dix parcs ruraux. Chaque parc rural présente un phénomène naturel particulier. Le visiteur peut ainsi contempler, comprendre et apprécier pleinement leur environnement. Ces parcs sont reliés par le sentier de La Promenade et par le parc de La Lune.

La Pourvoirie du Portage, qui existe depuis 1957, propose des forfaits de chasse et de pêche, de même que la location d’embarcations. On peut en profiter pour observer des ours, des orignaux, des castors et un grand nombre d’oiseaux. La pourvoirie du Portage loue des chalets rustiques avec saunas, un des chalets étant situé sur une île. La pourvoirie se trouve le long de la rivière Duparquet, entre les lacs Abitibi et Duparquet, à 2 kilomètres de Rapide-Danseur.

Coordonnées de Rapide-Danseur :

535, rue du Village
Rapide-Danseur
J0Z 3G0

Téléphone : 819 948 2152

Site internet de Rapide-Danseur : www.rapide-danseur.ao.ca

Rapide-Danseur

Rapide-Danseur

Église de Rapide-Danseur. Source de l’image : Wilrondeau

Lire aussi :

2 Comments

  1. Alain Boutin

    2012/11/16 at 2:18

    Les informations sont corrects mais on devrait lire : La municipalité compte moins de 400 personnes.
    : trois principaux plans d’eau font partie de la municipalité, lacs Duparquet et Hébécourt et la rivière Duparquet.
    :On écrit opacitcicimosik, un i est en trop.
    :principalement l’église en pierres des champs, le portage (la petite baie) et le presbytère font partie d’un lieu classé site historique.
    :La Forêt d’enseignement et de Recherche du Lac Duparquet est en partie sur le territoire de Rapide-Danseur, la station de recherche, sa principale composante construite en 2004, est située au lac Hébécourt, toujours à Rapide-Danseur.

  2. admin

    2012/11/16 at 4:01

    Bonjour Monsieur Boutin, merci pour les corrections. Le texte a été mis à jour.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>