Villes et villages

Racine

Racine

Racine

La municipalité de Racine regroupe environ 1400 Racinoises et Racinois. La municipalité fait partie de la région administrative de l’Estrie et intègre la MRC du Val-Saint-François. La superficie de Racine est d’environ 108 kilomètres carrés.

L’histoire du village remonte aux débuts du XIXe siècle. En 1801, le canton d’Ely est proclamé et une poignée de familles en provenance de la Nouvelle-Angleterre, notamment du Vermont, viennent y habiter. Ils défrichent les terres entre les localités actuelles de Lawrenceville et Racine.

Le nom de la municipalité est choisi en 1885 en l’honneur de Mgr Antoine Racine, premier évêque du diocèse de Sherbrooke à qui appartient le village. Auparavant, on appelait le village Nazareth, même si cette appellation n’a jamais été admise officiellement. Ce nom faisait référence à l’extrême pauvreté des habitants.

La paroisse de Saint-Théophile de Racine voit le jour en 1906 avec l’arrivée du premier curé, l’abbé Joseph-Eugène Lemieux, et l’ouverture des registres paroissiaux.

Un moulin à farine est construit à un demi mille en bas du barrage actuel du ruisseau qui traverse le village.

Cependant, en 1812, après le début de la guerre entre l’Angleterre et les États-Unis, la plupart des colons, se sentant Américains, refusent de prêter le serment d’alliance à la Couronne. Ils sont donc contraints de quitter les lieux et de retourner dans le Vermont, où sont leurs racines. Ils ne reviendront qu’en 1825.

Le premier moulin à scie est construit en 1825 (à l’emplacement du moulin à scie actuel, qui n’est d’ailleurs plus en opération). L’ancien moulin comprenait aussi un moulage pour le grain. Les premiers Canadiens français commencent à arriver vers 1844. L’année suivante, Georges McRewan bâtit le premier magasin et initie le commerce de la potasse, mais il fait faillite en 1848.

En 1903, la compagnie de chemin de fer Orford Mountain Railway ouvre une ligne qui dessert le territoire jusqu’en 1950. Cette voie ferrée reliait Greenlay et Eastman, en passant par Kingsbury, Racine, Valcourt et Lawrenceville.

Sur le plan architectural, remarquons l’église de Saint-Théophile-de-Racine, consacrée en 1906.

On accède à Racine en suivant la route 243 et la route 222.

Coordonnées de Racine :

348, rue de l’Église
Racine
J0E 1Y0

Téléphone : 450 532 2876

Site internet de Racine : www.municipalite.racine.qc.ca

Racine

Racine

Maison à Racine. Auteur de la photographie : Pierre Bona

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>