Villes et villages

Price

Price

Municipalité de Price

Price est une municipalité qui compte près de 2000 Priçoises et Priçois et s’étire sur une superficie de moins de trois kilomètres carrés. Price fait partie de la municipalité régionale de comté de La Mitis au Bas-Saint-Laurent et se trouve entre Rimouski et Matane.

D’abord, c’était la municipalité de Priceville, fondée en 1926. Le toponyme du village rend hommage à M. William Evan Price, député et marchand.

C’est en 1945 que l’appellation du village est changé pour Price pour éviter la confusion avec le bureau de poste de la ville de Princeville à Arthabaska.

Price a toujours vécu du sciage et de la coupe de bois. De plus, en 1992, Hydro-Québec remet en service le barrage Mitis-1 construit au début du XXe siècle.

En 1820, M. Michel-Hyppolite Larrivée commence la coupe du bois à Grand-Métis, près du ruisseau Brand, mais en 1830, il vend sa scierie à la William Price & Sons et devient son gérant. En 1845, les premiers colons s’y établissent, mais la première église n’est érigée qu’en 1911.

En 1922, un nouveau souffle est donné à Price avec la construction du barrage de Mitis I – fermé en 1885, mais rouvert en 1992. Et 23 ans plus tard, en 1945, la construction de Mitis II, le Grand-Métis débute.

L’économie de la municipalité repose sur l’industrie du bois. Deux compagnies forestières, Bois d’œuvre Cedrico et Bowater Mitis y gèrent des usines de transformation de bois. Environ trois cents personnes y travaillent. De plus, de nombreux commerces et entreprises sont établis sur le territoire.

Les gens qui habitent ce joli village, sont sympathiques et chaleureux et le village accueillera avec plaisir de nouveaux résidents peu importe leur pays d’origine.

Pour joindre l’administration municipale du village de Price :

18, rue Fournier
Price, Québec G0J 1Z0

Téléphone : 418 775 2144
Télécopieur : 418 775 2459

Le site de la municipalité de Price est : www.municipaliteprice.cjb.net

price

Municipalité de Price

Lire aussi :

2 Comments

  1. SYLVIE MCMULLEN

    2012/10/05 at 12:10

    je fais partie des descends de M. Michel-Hippolite L’Arrivée, en lisant ces mémoires, je crois qu’il y a une erreur dans vos date:
    En 1992 un nouveau souffle est donné (bon pour 1922) car 23 ans plus tard en 1945 la construction de métis II

  2. admin

    2012/10/05 at 12:56

    Bonjour Sylvie. En effet, il y a eu une confusion entre 1922, l’année de la construction de la centrale et 1992, quand la centrale a été rouverte. Merci pour les corrections.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>