Villes et villages

Pont-Rouge

Pont-Rouge

Pont-Rouge

Située dans la région administrative de la Capitale-Nationale, la ville de Pont-Rouge occupe une superficie de 124 kilomètres carrés et compte une population d’environ 9000 Pont-Rougeoises et Pont-Rougeois. La ville fait partie de la municipalité régionale de comté de Portneuf et est traversée par la rivière Jacques-Cartier. La ville connaît actuellement une forte croissance démographique. En effet, elle est la seconde ville d’importance en terme de population dans la MRC de Portneuf.

Les premiers efforts de colonisation du secteur remonteraient aux alentours de 1769, mais selon l’avis de certains historiens, les premiers colons s’y établissent vers 1740.

C’est le 15 avril 1867 que Mgr Charles-François Baillargeon, archevêque de Québec, rend hommage à la ténacité des fondateurs de la paroisse religieuse Sainte-Jeanne-de-Neuville en signant le décret confirmant sa fondation canonique par détachement de portions des municipalités avoisinantes, soit Cap-Santé, Neuville et Saint-Basile. Le nom de la paroisse tire ses origines du fait que son territoire recoupait une partie de l’ancienne Seigneurie de Neuville.

En novembre 1869, la première église de la paroisse est bénie et accueille les premiers fidèles pour la célébration des offices religieux. En 1870 et 1876, d’autres rangs sont détachés de Cap-Santé, Neuville et Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier pour se joindre au territoire de la nouvelle paroisse.

Ensuite, le développement de la paroisse sera étroitement lié au développement des voies de communication. Sur le territoire de cette paroisse, qui allait devenir Pont-Rouge, l’impact des ponts sur son développement a été particulièrement important.

La rivière a de tous les temps suscité un intérêt particulier. Comme l’écrivait le curé et écrivain Auguste-Honoré Gosselin, «ce qui donne l’attrait à la ville de Pont-Rouge, c’est cette belle et gracieuse nature, dont cette rivière Jacques-Cartier qui la traverse, pleine de vie et de mouvements».

Le pont Royal, aujourd’hui appelé pont Déry, surplombant la rivière Jacques-Cartier, a été reconstruit à plusieurs reprises, parce que le tablier du pont, de faible résistance, s’écroulait en raison de sa capacité de charge. Cependant, ce pont a longtemps servi à faciliter le transport de lourdes charges ou le passage des diligences transportant notamment le courrier entre Montréal et Québec. À l’époque, il fallait payer une redevance au poste de péage dont le bâtiment est encore présent. C’est d’ailleurs ce poste de péage qui a stimulé la construction d’un autre pont sur la rivière Jacques-Cartier, le pont Rouge, où le passage y était gratuit. Ce dernier pont, érigé au centre de la paroisse, relie d’est en ouest la rue Dupont qui a été nommée ainsi non pas à cause de cette structure, mais bien en l’honneur du curé Charles-François Dupont, qui a pratiqué dans la paroisse de 1917 à 1933.

Ensuite, l’économie locale a connu un essor important suite à la construction en 1874 du chemin de fer par la compagnie Canadien Pacifique. Il servait de transport pour les voyageurs et il a été une véritable source de développement par la venue de nouvelles industries dans la localité.

Construit entre 1870 et 1872, le moulin Marcoux, reconnu monument historique en 1978, est un vestige de l’histoire industrielle de Pont-Rouge basée sur les forces hydrauliques de la rivière. En 1870 et 1904, les barrages McDougall et Bird furent érigés pour alimenter respectivement le « moulin de la Dalle », qui deviendra le moulin Déry, et l’usine de pâtes et papiers « Montreal Paper Company », connue aujourd’hui sous le nom de EMCO Ltée.

Le début du XXe siècle a été marqué par de grands changements : l’augmentation de la population, l’apparition d’industries nouvelles, les différents développements dans les services sont autant d’exemples de ce long processus.

En 1911, le village de Pont-Rouge et la paroisse Sainte-Jeanne-de-Pont-Rouge se séparent, mais les deux municipalités ont su garder une bonne entente permettant l’achat de biens et l’implantation de services en commun.

Le regroupement des deux municipalités se réalisé le 3 janvier 1996 sous la nouvelle désignation de Ville de Pont-Rouge.

Aujourd’hui, à la fois blottie au pied des Laurentides et traversée par le parcours sinueux de la rivière Jacques-Cartier, la ville compte plusieurs infrastructures sportives et des attraits patrimoniaux, culturels et naturels. Pont-Rouge recèle des espaces magnifiques, des paysages splendides à découvrir et une belle histoire à partager à travers ses sites historiques. Si vous y passez quelques jours ou si vous vous y établissez, vous pourriez profiter des nombreuses aires de jeux, des parcs, des sites historiques, des paysages époustouflants, des spectacles intimes au Moulin Marcoux et du Centre de plein air Dansereau qui vous offre une multitude d’activités de plein air autant estivales qu’hivernales. Vous y trouverez de nombreux restaurants et divers lieux d’hébergement pour qui veut profiter plus longuement du séjour dans cette ville magnifique. La ville est d’ailleurs située près de tous les services, dynamique comme une grande ville et entourée d’espaces verts. Des travaux effectués au cours des dernières années permettent maintenant au saumon de l’Atlantique de remonter la rivière en amont de Pont-Rouge jusqu’au Parc de la Jacques-Cartier.

Notons en passant que la rivière Jacques-Cartier fut reconnue comme destination idéale pour la pêche au saumon, depuis le début du XIXe siècle. Un des premiers clubs privés de pêche en Amérique s’y établit au début du XIXe siècle. Le site Déry se situe à l’endroit même où fut construit en 1804 le pont Royal, premier pont à péage au Québec, et la maison du péagiste qui servira plus tard aux activités de la première pourvoirie au Québec. Le nom de Déry fut donné au pont et à la maison pour commémorer le souvenir de la famille du même nom qui occupèrent les lieux et gérèrent la pourvoirie pendant près d’un siècle. L’ensemble comprenant le chemin, les berges de la rivière de même que son lit, le pont, la maison et les dépendances, est classé site historique depuis 1984.

La ville de Pont-Rouge est située à 20 minutes de route de l’aéroport, à 20 minutes de Québec, à moins d’une heure de Trois-Rivières et à deux heures de Montréal.

Coordonnées de la ville de Pont-Rouge :

212, rue Dupont
Pont-Rouge
G3H 1A1

Téléphone : 418 873-4481

Site Web de Pont-Rouge : ville.pontrouge.qc.ca

Moulin Marcoux

Moulin Marcoux

Moulin Marcoux. Photo : Harfang

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>