Villes et villages

Notre-Dame-d’Issoudun

Notre-Dame-d’Issoudun

Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun

Située dans la municipalité régionale de Comté de Lotbinière (région administrative de Chaudière-Appalaches), la municipalité de paroisse de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun compte une population d’environ mille Issoudunoises et Issoudunois. Elle recouvre une superficie d’environ 61 kilomètres carrés et se située à moins d’une demi-heure de route à l’ouest de Québec sur la rive sud du fleuve, accessible par l’autoroute 20 (sortie 285).

Pour les gens qui pratiquent le cyclisme, Issoudun est également accessible par la route 132. Chaque année, un volume impressionnant de cyclistes traversent ce territoire pour bénéficier des paysages et de la tranquillité et pour les recevoir, la municipalité leur offre une halte patrimoniale dans le village.

La municipalité de Notre-Dame-du-Santé-Cœur-d’Issudoun est essentiellement rurale, comptant une quarantaine d’exploitations agricoles, mais on y retrouve également des commerces de vente et services de tous genres.

Notre petite municipalité offre une multitude de services personnalisés à sa population. La bibliothèque municipale, les terrains de soccer et de balle-molle, la patinoire, le parc municipal, le skate-parc et le mur d’escalade intérieurs, le circuit de voitures téléguidées, le terrain de jeux, la maison des jeunes, la salle de danse sont autant de services qui contribuent à la qualité de vie de nos citoyens. De plus, beaucoup d’activités sont organisées tout au long de l’année par les différents comités et organisations d’ici (Fête de Noël, Brunch de la Fabrique, Plaisirs d’hiver, Courses de bazous, Fête Nationale, Rallye automobile, Halloween, etc.).

C’est en 1863 qu’un groupe de citoyens des paroisses de Saint-Antoine-de-Tilly, Saint-Apollinaire, Sainte-Croix, Saint-Édouard, Saint-Flavien font leur première requête demandant l’érection canonique d’une nouvelle paroisse. Cette demande est justifiée par le fait de l’éloignement de plus de 18 milles des églises de Sainte-Croix ou de Saint-Flavien des lieux. Toutefois, ce n’est qu’en 1903, vu le nombre grandissant d’habitants, que la requête est acceptée par Monseigneur Eugène C. Laflamme. Ainsi, la première messe fut célébrée par l’abbé J.-F. Thibodeau, le 15 juillet 1903, dans la maison de Xénaphone Pouliot (aujourd’hui, maison de Gille Pouliot). L’érection canonique officielle a eu lieu six années plus tard, en 1909.

Le nom de Notre-Dame-du-Sacré-Cœur-d’Issoudun est donné à la nouvelle paroisse en l’honneur des révérends pères Missionnaires du Sacré-Cœur en provenance d’Issoudun dans l’Indre, en France, arrivés au Québec en l’an 1900.

La construction de l’église paroissiale débute, mais le 4 août 1910, les travaux étant à peine terminés, la foudre s’attaque à l’église et la réduit en cendre. L’église sera rebâtie et bénie le 10 septembre 1911.

Il y avait à l’époque trois magasins généraux appartenant à Émile Guérard, Josephat Desrochers et Albert Bédard, pour un nombre total de 88 familles qui habitaient le village. Toutefois, le premier moulin à scie y fut ouvert vers 1885. D’ailleurs, plusieurs métiers traditionnels ont vu le jour à Issoudun au fil des décennies. Il y a eu une beurrerie-fromagerie, une tannerie, une forge située au 305 rue Principale qui appartenait à la famille Demers et une scierie.

Les premières écoles vont le jour au début du XXe siècle. La commission scolaire d’Issoudun fut formée afin de voir à l’instruction des enfants et huit écoles élémentaires furent bâties et distribuées sur tout le territoire.

En 1962, une école centralisée est finalement construite à Issoudun. En 1998, l’édifice a été racheté par la municipalité qui l’a transformé en l’actuel hôtel de ville.

Le Parc industriel d’Issoudun est situé le long de l’autoroute 20, à 20 minutes des ponts de la ville de Québec et à 2 heures de la région de Montréal. Le parc industriel, par sa localisation au centre de la province, permet un accès autoroutier rapide pour les États-Unis soit par l’autoroute 20 (environ 2h30 des lignes américaines du Vermont) ou par l’autoroute 73 (environ 2h des lignes américaines du Maine). Le territoire du parc est de plus de 7 millions de pieds carrés de superficie destinée à un usage commercial ou industriel. La voie ferrée du CN passe tout près et possède une station d’entretien dans la municipalité voisine de Laurier-Station.

Le CLD de la MRC de Lotbinière offre différents programmes d’aide aux entrepreneurs et des services techniques.

Le vieux moulin à scie d’Issoudun est l’un des derniers au Québec à fonctionner encore à la vapeur. Il est plus que centenaire.

Si vous vous rendez à Issoudun, un petit musée mérite le détour. En effet. la municipalité a aménagé le musée Isidore-Boisvert, au deuxième étage de l’hôtel de ville, qui comporte plus de 150 pièces de miniatures d’instruments aratoires d’époque sculptées par monsieur Isidore Boisvert et démontrant la vie d’autrefois.

Le parc Compagnons des Prés est aménagé derrière le centre communautaire (268 rue Principale), près du terrain de balle-molle/baseball. Deux modules de jeux pour les enfants de 18 mois à 5 ans et de 5 ans à 12 ans et des balançoires sont accessibles pour le grand bonheur des enfants.

Le sentier balisé de la Tourbière longe le ruisseau Bois-Franc sur environ 1,5 kilomètre. Ce trajet permet de découvrir la campagne avoisinante du charmant village d’Issoudun. Les champs ouverts bordés d’arbustes sont un des habitats préférés de la Perdrix grise, elle y trouve refuge et nourriture durant l’hiver. Il n’est pas rare d’observer en hiver dans les champs des groupes de Bruants des neiges et si vous êtes très attentif, peut-être aurez-vous la chance d’observer un Harfang des neiges à l’affût de son prochain repas. En continuant le sentier vous traverserez une forêt mixte qui se transforme graduellement en mélèzaie (peuplement de mélèzes). Finalement, vos efforts seront récompensés lorsque vous atteindrez la fin du sentier qui vous permettra d’avoir un superbe point de vue sur la grande tourbière d’Issoudun. Cette magnifique tourbière de type ombrotrophe d’ une superficie totale de 150 hectares constitue un refuge pour plusieurs espèces fauniques et floristiques. Lieu de départ du sentier : Chalet des loisirs de la municipalité d’Issoudun.

Dès que la température le permet, la municipalité ouvre gratuitement une patinoire ainsi qu’un anneau de glace accessibles en tout temps. Lors des heures d’ouverture officielles surveillées, le chalet des loisirs est également accessible. La patinoire est située derrière le chalet des loisirs sur les terrains municipaux et l’anneau de glace sur le terrain de balle-molle. Ils sont accessibles à tous les résidents.

Bref, si le caractère paisible de la vie rurale vous intéresse et que vous recherchez une qualité de services et une vie communautaire dynamique et ce tout près de Québec, vous pouvez communiquer avec la directrice générale de la municipalité qui se fera un plaisir de vous assister dans vos démarches pour devenir Issoudunois ou Issoudunoise.

Fait historique : Une tragédie aérienne a eu lieu sur le territoire d’Issoudun, le 11 août 1957. Ce jour-là, vers 14 h 15, un avion Douglas DC-4 de la compagnie Maritime Central Airways en provenance de Grande-Bretagne s’est écrasé à dans les secteurs entre le 4e rang de Saint-Édouard et le 5e rang de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun, tuant sur le coup les 73 passagers et les six membres de l’équipage. Le 11 août 2000, à 14 h 45, s’est déroulé le dévoilement d’un monument en mémoire des 79 personnes qui ont péri dans l’écrasement de l’avion. La stèle repose dans le cimetière paroissial et porte le nom des disparus.

Coordonnées de Notre-Dame-du-Sacré-Cœur-d’Issoudun :

268, rue Principale
Issoudun
G0S 1L0

Téléphone : 418 728-2006

Site Web de la municipalité : issoudun.qc.ca

Issoudun, rue Principale

Issoudun, rue Principale

Rue Principale de Notre-Dame-du-Sacré-Coeur-d’Issoudun. Source de l’image : Site Web de la municipalité

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>