Villes et villages

Namur

Namur

Namur 

La municipalité de Namur, érigée civilement en 1964, est située dans la Région administrative de l’Outaouais et fait partie de la Municipalité Régionale de Comté de Papineau. La superficie de la municipalité es de près de 60 kilomètres carrés, mais elle ne regroupe que cinq cent soixante Namuriennes et Namuriens.

La municipalité de Namur se trouve dans la vallée de la Petite rivière Rouge, au nord-est de la MRC de Papineau. Cette rivière est un affluent de la rivière de la Petite-Nation. C’est une zone de collines du Bouclier canadien, parsemée de forêts de conifères.

La localité de Namur fut fondée vers 1870, quand un petit groupe de colons de la ville de Namur en Belgique s’y établit. Avant 1964, Namur appartenait aux cantons de Suffolk et Addington.

Curieusement, c’était un des très rares groupes de colons francophones qui étaient protestants–presbytériens de l’Église-Unie. Les écoles au Québec étant à l’époque confessionnelles et non linguistiques, les écoles catholiques étant donc francophones et les écoles protestantes anglophones, les enfants protestants de Namur s’instruisaient en anglais.

Il s’ensuit que l’église de Namur, érigée en 1879, était protestante et rassemblait des communautés presbytériennes, méthodistes et congrégationnistes.

Jusqu’à nos jours, les fidèles de l’Église catholique se rendent au village voisin pour assister aux cérémonies dans un temple catholique.

L’occupation principale des habitants du village de Namur est l’agriculture, l’exploitation forestière et le tourisme. Cependant, le tourisme joue un rôle toujours grandissant.

Namur se trouve à une demi-heure de parcours au nord de Montebello et environ 90 minutes de Montréal.

Coordonnées de Namur :

996, rue du Centenaire

Namur

J0V 1N0

Téléphone : 819 426 2457

Namur

Namur

Namur. Source de la photographie : P199

Lire aussi :

9 Comments

  1. Timmy

    2010/07/26 at 1:36

    Salut, Au derniere nouvelle je pence que ces Namurois/Namuroise:)

  2. Marc

    2010/07/26 at 10:02

    Namurois ou Namuroise(s), c’est exact pour les habitants de la localité belge…

  3. Freddy

    2010/11/11 at 7:21

    Je suis tombé amoureux de votre beau pays il y a deux ans du coté de ST Hyacinthe en visitant la foire agricole et puis je suit fanatique de « tire de traction »c’était le but de ma visite.Accompagné de mon ami René de Repentigny j’ai visité toute cette région.
    Je dois vous dire que je suis Namurois comme vous mais de Belgique ,votre maire est venu chez nous cet été pour notre fete régionnale
    J’aimerais continuer à découvrir votre pays.
    j’ai un ancetre qui est parti d’ici chez vous au 19 eme siecle
    J’attend un clin d’oeil de chez vous pour l’été prochain
    A bientot j’espere
    A+
    fred

  4. Pierre Zicat

    2011/09/20 at 1:26

    Bonjour Fred le Namurois !

    Mes vrais origines sont de Namur et mon vrai nom serait, Zicot ! Mon ancêtre serait né à PERWEZ, province sud, le 2 novembre 1816. Il se serait marié à Meux le 28 juillet 1847 à Julienne-Marie Lambert née à Meux le 29 septembre 1822. Le père de Lambert Zicot serait Josephe Zicot. Lambert et Julienne-Marie auraient quittés Meux le 14 avril 1855 pour le Québec au Canada avec leur 4 enfants. Eugène, Marie, Thérèse et Edouard. Ce dernier, Edouard eu 8 enfants don Marc mon père. C’est en 1855 que le nom Zicot disparait des registres du Québec. Nous pensons que Lambert Zicot et Julienne-Marie étaient illettrées et que les anglais, qui occupaient des rôles administratifs, auraient transformés le nom en ZICAT et nos deux ancêtres Belges n’auraient pas remarqués l’erreur et depuis, nous nous appelons Zicat. Je suis très intéressé à découvrir la vie de mes ancêtres à Namur et de voir qui décent de Lambert ! J’ai certainement de la famille à quelque part en Belgique ! Merci de me lire et si vous avez des renseignements pour moi, j’en serai très reconnaissant !

    Pierre Zicat, 51 ans, né à Québec, Québec, Canada.

  5. François Zicot

    2012/03/12 at 10:00

    Bonjours Pierre,
    J’ai encore appris une chose aujourd’hui sur mon nom de famille.
    Il reste encore a Meux des ZicOt. Je suis curieux d’en apprendre sur mes ancêtre. Je vous aiderais avec plaisir dans vos recherche. :)

  6. deloge bernard

    2012/04/30 at 6:36

    bONJOUR,

    Je suis belge (57 ans) et mon père habite à Grand Leez, à côté de Perwez et Meux d’où sont originaires vos ancêtres. Je suis passé ce 29 avril à Namur au Québec.
    Je passe 4 mois par an à Montréal et je rentre demain 1er mai en Belgique.
    Connaissez-vous d’autres personnes qui sont venus de la région de vos ancêtres ?

    bernard.deloge@telenet.be

  7. Lorne Graham

    2013/02/24 at 10:32

    visiter notre site web http://www.fetesnamuroises.ca pour annoncer notre festival interculturel qui regrouper 3 Namurs soit celle de l’Outaouais, de Belgique et du Wisconsin.

    le festival aura lieu a Namur Quebec du 1 au 4 aout 2013

  8. Hercot Anne-Marie

    2014/03/04 at 7:54

    Bonjour ! Je suis de la région de Namur Belgique. Artiste peintre, je cherche à avoir des contacts avec des artistes Namur Québec. Le partage culturel fait partie de mon dynamisme. Si vous êtes artiste peintre, sculpteur etc, merci de me contacter

    A très bientôt !
    Salutations artistiques

  9. Diane V. Garneau

    2014/10/06 at 5:23

    Bonjour,

    Je ne suis pas de la Belgique et non plus de Namur du Québec.

    Par contre, je suis une mordue de généalogie, alors, quand je peux lire des histoires des premiers arrivants au Québec, je le fais avec grand plaisir.

    Aussi, justement, ce que je lis actuellement, c’est un roman en 2 volumes de l’auteure Janine Tourville intitulés : « Le feu des souches » Tome ! et Tome !!.

    Pourquoi je vous raconte ceci ? Tout simplement parce que madame Tourville raconte, dans son roman, l’histoire des premiers arrivants Namuroises et Namurois au Québec et par le fait même, de la création de « Namur » au Québec. C’est un roman, mais basé sur le livre du centenaire de Namur (1870-1970) entre autres volumes.

    Si vous êtes intéressé(e)s à découvrir ce qui a pu se passer lors de l’instauration du village de Namur et des premiers défricheurs de Namur au Québec au début des années 1870 et plus, je vous invite à lire ce roman en deux tomes.

    C’est d’ailleurs ces volumes qui m’ont apportée à vouloir en savoir plus sur Namur et c’est par ma recherche que j’ai découvert ce blog.

    Je vous partage donc ma découverte « Le feu des souches ».

    Salutations à tous les Namuroises et les Namurois du Québec et de la Belgique !

    Diane

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>