Villes et villages

Murdochville

Murdochville

Murdochville

La localité de Murdochville, située dans la région administrative de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, au cœur de la péninsule de Gaspé, compte environ 859 Murdochvilloises et Murdochvillois. Elle occupe un territoire de 65 kilomètres carrés. Murdochville fait partie de la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Gaspé.

Murdochville, située à 40 kilomètres du littoral, est entourée de montagnes et de forêts.

Murdochville est l’une des plus jeunes villes québécoises. C’est en 1909 qu’Alfred Miller, de Sunny Bank, découvre dans la rivière York des gisements de minerai de cuivre. Au début des années 1920, un géologue réputé, A. M. Bell, confirme la découverte et, vers la fin des années 1938, la compagnie Noranda commence la production de cuivre dans les monts Copper et Needle. Les réserves de cuivre sont alors évaluées à environ 20 millions de tonnes.

En juillet 1953, le camp minier Murdoch devient la ville de Murdochville. Ce nom est choisi en l’honneur de James Murdoch, premier président de la compagnie Noranda. Au moment de l’incorporation de Murdochville, près de mille personnes travaillent dans les mines et les industries annexes. Aussi y construit-on plus de 300 maisons entre 1952 et 1953.

En 1956, on évalue les réserves du cuivre de la Gaspé Copper mines à 67 millions de tonnes. Une grève des mineurs éclate en 1957 qui dure sept mois et demi et devient le plus long conflit de la période de syndicalisation du Québec.

On compte 5000 résidents à Murdochville en 1974 mais, au début des années 1980 commence le déclin de la cité. Les Mines Gaspé interrompent l’exploitation de la mine souterraine en juillet 1982. En décembre, c’est le tour de la mine à ciel ouvert et de l’usine de traitement du minerai. La moitié des mineurs perdent leur emploi. En octobre 1999, c’est la fin de l’exploitation minière à Murdochville en raison de l’épuisement des réserves de minerai de cuivre. En 2002, on ferme définitivement la fonderie.

Aujourd’hui, Murdochviile offre des opportunités d’affaires et d’emplois dans les secteurs des énergies renouvelables, du récréotourisme et des technologies de l’information et de la communication. À titre d’exemple, citons le fait que la ville de Murdochville est reconnue en tant que capitale canadienne de l’énergie éolienne.

Sur le plan récréotouristique, Murdochville est connue pour son terrain de golf, son centre de ski alpin, son Centre d’interprétation du cuivre, son Centre de plein air du lac York, ainsi que pour ses réseaux de pistes de motoneige, de motoquad, ses sentiers pédestres, etc. On y pêche la truite, le saumon, et beaucoup d’autres jolis poissons.

Coordonnées de Murdochville :

C. P. 1120
Murdochville
G0E 1W0

Téléphone : 418 784 2536

Site internet de Murdochville : www.murdochville.com

Murdochville

Murdochville

Vue nord à partir de la ville de Murdochville. Source de l’image : Furetgris

Lire aussi :

1 commentaire

  1. Pingback: Twitter Trackbacks for Murdochville - Québec [grandquebec.com] on Topsy.com

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>