Villes et villages

Municipalité de Shigawake

Municipalité de Shigawake

Municipalité de Shigawake (Région administrative de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

La municipalité de Shigawake se situe dans la Municipalité régionale de comté de Bonaventure qui fait partie de la région administrative de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Shigawake couvre une superficie de 76 kilomètres carrés. Sa population est d’environ 300 Shigawakiennes et Shigawakiens.

Entre Saint-Godefroi et Port-Daniel, s’insère cette municipalité gaspésienne, implantée dans un territoire de forme rectangulaire qui donne sur la baie des Chaleurs. Dotée de falaises rougeâtres, elle est parcourue par les eaux de la rivière Shigawake et du ruisseau Ferdinand. On estime, peut-être à tort, suivant la tradition, que les premiers arrivants, répondant aux noms de Smith, Sullivan et Almond, étaient probablement matelots sur un navire transportant des esclaves à la fin du XVIIIe siècle. Après avoir débarqué, ils auraient commencé à défricher les lieux. D’abord rattaché à Saint-Godefrois, érigé canoniquement en 1873 et civilement en 1874, le territoire shigawakien en était détaché en 1924 pour former l’actuelle municipalité. La date exacte de la constitution civile de la municipalité est 15 décembre 1924.

L’appellation micmaque, d’abord attribué à la rivière qui traverse le canton de Hope, puis au bureau de poste établi en 1864, aurait pour sens : au pays du soleil levant. On soutient que les autochtones avaient pour habitude de revenir de leurs courses en forêt par la rivière qui baigne le village. Ils sortaient donc à l’est, orientation du soleil levant. Cependant, James White y voit la corruption du mot michigonac, eau blanche. Quelques variantes graphiques de ce toponyme peuvent être relevées : Chigouac (Thomas Pye, 1866 ; James MacPherson Le Moine, 1878) ; « Riv. Shigawage » (carte anonyme, 1895). La majorité des habitants pratiquent l’agriculture.

Aujourd’hui, environ 40% de la population de la municipalité sont des familles de langue française et le reste est représenté par les familles de langue anglaise. L’occupation principale des habitants est l’agriculture et la pêcherie, d’ailleurs quelques familles travaillent dans l’industrie forestière.

Notons finalement qu’en août la municipalité célèbre son Festival annuel de la Foire de l’Agriculture et de la Musique. Un vaste terrain de camping est disponible pour les visiteurs. Ce camping se situe à quelques mètres de la plage qui donne sur la baie des Chaleurs.

Canton de Hope

Ce canton se retrouve sur la rive nord de la baie des Chaleurs, dans la MRC de Bonaventure, à l’est de la municipalité de Paspébiac. Les municipalités de Hope, de Hope Town, de Saint-Godefroi et de Shigawake sont comprises dans ce canton. Ce toponyme paraît en 1870 sur une carte du Québec d’Eugène Taché. Ce canton a été proclamé en 1920.

Coordonnées de la municipalité de Shigawake :

180, route 132
Shigawake, Québec
G0C 3E0

Téléphone : 418 752-2474.

Municipalité de Shigawake. Paysage rural. Source de l'image : https://gem.cbc.ca/media/media/absolutely-canadian/season-2016/the-shigawake-movie
Municipalité de Shigawake. Paysage rural. Source de l’image : https://gem.cbc.ca/media/media/absolutely-canadian/season-2016/the-shigawake-movie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *