Villes et villages

Municipalité de Dupuy

Municipalité de Dupuy

Dupuy

Fondée en 1918, la municipalité de Dupuy fait partie de la municipalité régionale de comté d’Abitibi-Ouest de la région administrative Abitibi-Témiscamingue. La municipalité compte mille Dupuyennes et Dupuyens.

Dupuy est situé à l’ouest de La Sarre dont elle est voisine, et à l’est de La Reine. La distance entre Dupuy et Rouyn-Noranda est de 70 kilomètres. Son territoire d’environ 123 kilomètres carrés est baigné par la rivière Desmeloizes dans sa partie est. Cet endroit répondait au début au nom de Calamity Creek, tiré de celui du ruisseau Calamité.

À l’époque de sa fondation, c’est le commerce du bois qui permet de coloniser cette région, ainsi, l’économie du village est basée au début sur la foresterie. Les premiers lots aux colons ont déjà été concédés en 1912 et les premières familles à s’établir sur ce territoire étaient celles de Jos Chrétien, willie Charron et Moïse Desmarais.

Le village de Saint-Jacques-de-Dupuy naît alors après la construction du chemin de fer qui traverse ce territoire et qui permet d’exploiter ses richesses naturelles. Le nom a été choisi en l’honneur de l’abbé Jacques Dupuy qui desservait le vaste territoire de la municipalité de la Reine, dont le nouveau village de détache. Notons en passant que le 4 mars 1995 la municipalité devient Dupuy tout simple.

En 1917, le bureau de postes y est ouvert. Le premier moulin à scie en érigé par Olivier Matte en 1918. Les bûcherons transportent leur bois à cette scierie avec des chevaux. Les forêts riches permettent aux colons de construire des maisons confortables avec des planches rabotées. En 1919, l’hôtel de Dupuy est ouvert pour loger de nouvelles familles qui y arrivent, et à côté le magasin général de Jos Trottier ouvre ses portes. La même année, l’abbé J.-A. Beauchamp est nommé le premier curé de la nouvelle paroisse qui est baptisée Saint-Jacques-le-Mineur. Il dirige la construction de l’église paroissienne, du couvent et du presbytère.

En 1920, un syndicat est formé pour installer le téléphone dans le village. Une école s’ouvre en 1921, et elle compte six institutrices. La Banque d’Hochelaga y ouvre également une succursale dirigée par M. Aristide Cournoyer, le notaire du village.

En 1925, la première beurrerie est bénie. En 1927, on commence à installer le réseau d’électricité qui se concrétisera vers 1930.

À l’époque, la prospection prend de l’essor au Québec, ainsi on voit débarquer de nombreux prospecteurs de mines qui cherchent des gisements un peu partout.

En 1928, le feu détruit le couvent de Dupuy. La Banque Canadienne Nationale ouvre une succursale. La commission scolaire ouvre sept écoles dans les rangs et quatre classes au village. Dupuy compte déjà une commission scolaire qui gère quatre classes au village et sept écoles dans les rangs. On y retrouve deux hôtels, un restaurant, une maison de pension, deux boulangers, une beurrerie, des menuisiers, des forgerons, un boucher-épicier, un barbier et quatre marchands.

Dès 1936, les autorités municipales font une distribution de graines de semence pour aider les cultivateurs. M. J. Plante ouvre la même année une carderie pour le filage de la laine, la réparation des matelas et le soudage d’aluminium.

L’année 1937 est marquée à Dupuy par la fondation de la coopérative agricole de Sainte-Jeanne D’Arc qui achète la beurrerie locale et vend des produits de consommation. La Caisse Populaire entre en fonction en 1942 et en 1947 on inaugure un centre paroissial et fonde la Chambre de commerce.

En 1953 un service d’incendie est créé. En 1955 qu’on célèbre la première messe dans le nouveau temple. Le nouveau presbytère est construit en 1961.

Le système d’aqueduc est aménagé en 1970. En 1976, le Pavillon des Sports est inauguré, suivi de l’ouverture de la bibliothèque municipal, en 1978.

Dans les années 1980, on inaugure la salle municipale, la caserne de pompiers, l’HLM et on rénove l’ancienne gare en Maison de la culture (en 1985).

Jusqu’à nos jours, l’industrie forestière et l’agriculture sont les sources primaires des revenus des résidents.

La vie des Dupuyennes et Dupuyens est très diversifiée. En effet, du patinage artistique au théâtre, en passant par le club de motoneige et le hockey. En été, un mini-musée d’objets antiques saura piquer la curiosité des visiteurs au Gîte Contre-Jour.

On accède à la municipalité de Dupuy en suivant la route 111 via La Sarre.

Coordonnées de la municipalité de Dupuy :
2, avenue du Chemin-de-Fer
Dupuy
J0Z 1X0
Téléphone : 819 783-2595

Site Web de Dupuy : dupuy.ao.ca/fr

Dupuy

Dupuy

Vue aérienne de Dupuy. Crédit photo : CLDAO – Hugo Lacroix et site Web de la municipalité

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>