Villes et villages

Magog

Magog

Magog

La municipalité de Magog, située dans les Cantons de l’Est s’étend sur une superficie d’environ 150 kilomètres carrés et regroupe près de 24 mille résidents permanents, tandis qu’en saison estivale, la population atteint trente mille habitants ou plus.

C’est en décembre 2002 que Magog fusionne avec le Canton de Magog et le Village d’Omerville, formant ainsi une ville unique. Aujourd’hui, Magog, centre de la Municipalité régionale de comté de Memphrémagog, est un centre régional des plus dynamiques.

Vers la fin du XVIIIe siècle 1797, M. Ralph Merry III s’établit dans ces lieux et on le considère comme fondateur de Magog. Toutefois, pendant longtemps, ce hameau situé à l’extrémité nord du lac Memphrémagog, a été appelé The Outlet, (décharge du lac en anglais). Pourtant Ralph Merry, un bon innovateur, crée la Magog Manufacturing Company et fait ériger des moulins à farine, à scie et à cardes. C’est lui aussi que fait construire le premier barrage du côté nord de la rivière, entre une île et le rivage, là où passe le chemin de fer.

C’est en 1890 (l’incorporation en ville a eu lieu en 1888, selon certaines sources) que la Ville de Magog est née comme telle, la coupe et la drave (flottage du bois) constituant pendant longtemps les pivots de l’économie de la ville. Certaines petites entreprises se développent, mais elles restent marginales.

En 1835, l’ouverture d’un poste de diligences sur un trajet MontréalSherbrooke donne un nouveau souffle au développement économique de Magog et quelques années plus tard, un grand nombre d’immigrants irlandais catholiques, chassés de l’Irlande par la famine s’installent sur la rive est du lac Memphrémagog. Cette première moitié du XIXe siècle consacre l’arrivée de l’industrie de la villégiature avec un certain nombre d’hôtels et la navigation saisonnière sur le lac.

En 1850 Outlet devient Magog.

Encore plus tard, la venue du chemin de fer et l’implantation de l’industrie textile assurent le développement de la ville qui voit sa population doubler entre les années 1881 et 1891.

La première compagnie textile à s’établir à Magog est la Magog Cotton & Print Company fondée en 1884, devenue Dominion Textile en 1905 et qui existe toujours, quoiqu’elle fait partie aujourd’hui de C.S. Brooks Canada.

Magog

Au début du XXe siècle, une centrale hydroélectrique moderne est construite afin de répondre aux besoins croissants de la ville. Au cours du siècle, Magog connaît une ère d’expansion et de modernisation qui attire un grand nombre d’entreprises industrielles, commerciales et touristiques.

En 2002, Magog acquit le statut de grande ville à la suite d’un regroupement avec le Canton de Magog qui couvrait une grande superficie répartie sur les deux rives du lac Memphrémagog, et le Village d’Omerville, auparavant une paroisse rattachée à Magog.

Magog est situé stratégiquement à une centaine de kilomètres de Montréal et à trente minutes de la frontière des États-Unis, la ville est donc localisée avantageusement entre les marchés canadiens et américains. Avec le lac Memphrémagog en toile de fond, dans un décor enchanté de montagnes qui se prolongent sur une distance de plus de 44 kilomètres jusqu’à la frontière du Vermont, la ville détient le titre d’Écrin des Cantons.

Son économie est équilibrée et diversifiée, ses entreprises œuvrent dans les secteurs industriel et commercial. Magog est également un pôle touristique avec des infrastructures sportives, culturelles et récréatives.

La Traversée internationale du lac Memphrémagog et le Circuit des Arts Memphrémagog, ainsi que la Fête des Vendanges Magog-Orford ne sont que quelques uns des exemples de la vie riche et intéressante. L’éte, on peut pratiquer la baignade, le golf, le nautisme, l’équitation, le tennis, le vélo, le patin à roues alignées… Et que dire d’une balade au parc de la Baie-de-Magog, sur la piste cyclable qui relie la ville au canton d’Orford, ou une promenade dans les sentiers du marais de la Rivière-aux-Cerises ou au centre-ville de Magog. L’hiver, les adeptes du plein air sont choyés avec les sports de glisse, tels le si de fond, le patinage sur le sentier glacé localisé en bordure du lac Memphrémagog, les nombreux sentiers de motoneige ou le ski alpin à proximité.

L’énorme et terrible Memphré, une créature légendaire fait la renommée du lac. Cette bête aurait été aperçue des centaines de fois et aussi tôt qu’en 1798.

En tout cas, une promenade à bord d’un bateau de croisière permettra d’apprécier l’étendue du lac.

Lors de votre séjour, n’oubliez pas de visiter le Vieux Clocher de Magog, ces boutiques et ces galeries d’art, ces cafés, terrasses, restaurants, vergers et vignobles. Le Musée d’art naïf, le seul musée d’art naïf au Canada s’y trouve, témoignant d’une étonnante richesse artistique.

Citons aussi le parc national du Mont-Orford qui accueille ses visiteurs dans les forêts matures où vous pouvez marcher, pédaler, camper, skier ou faire de la raquette…

Deux savonneries méritent votre visite : Savon des Cantons, atelier boutique de savon 100% végétal et produits de bain fabriqués à la main, où des démonstrations de fabrication de savon artisanal ont lieu et où un centre d’interprétation du savon est aménagé; et la Savonnerie Oliveir Magog qui offre des représentations quotidiennes gratuites sur l’histoire du savon et de l’hygiène corporelle pour les jeunes, personnes âgés, familles et groupes organisés.

La station Mont-Orford est une station quatre saisons. En hiver, c’est une station de ski, mais c’est aussi le parc-aventure, MégaTyrolienne, mur d’escalade, Jumpaï, circuit Altitude 2800, randonnées pédestres. Au fait, le mont Orford est composé de trois montagnes et possède un dénivelé de 589 mètres, offrant en hiver plus de 55 pistes pour tous calibres de skieurs et planchistes sur 236 acres skiables.

En hiver, la Fête des neiges se tient en février au parc de la Baie-de-Magog, en bordure du lac Memphrémagog. Au programme, bain polaire (ahhhahahah!!), glissades, village des enfants, pêche blanche et beaucoup plus.

Coordonnées de Magog :

Rue Principale Est
Magog
J1X 1Y4

Téléphone : 819 843 6501

Site web de la ville de Magog : www.ville.magog.qc.ca (il est assez agréable, avec beaucoup de renseignements utiles).

Pour en apprendre d’avantage :

4 Comments

  1. sadrew-mew-lugia

    2011/01/18 at 10:10

    c beaucoup d apprentissage pour les enfants

  2. caixav

    2011/01/18 at 10:12

    moi je travaille sur se sujet et c beaucoup d apprentissage

  3. Djamel H.Guesmi

    2012/03/12 at 1:32

    Magog ville qui tiens vraiment a cœur car mes amis avec qui j’ai gardé bcp d’amitié résident la.

  4. rolande fortier

    2013/06/21 at 12:35

    magog,ma ville natale.

    mon coeur et mes pensees y demeureront a jamais.

    beau bonjour a mes amies d enfance

    rolande fortier

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>