Villes et villages

Île-de-Grand-Calumet

Île-de-Grand-Calumet

Île-de-Grand-Calumet

La municipalité de l’Île-de-Grand-Calumet se trouve dans la région administrative des Outaouais. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté de Pontiac. Environ 850 Calumettanes et Calumettans, dont cent autochtones et métis, forment sa population. La superficie de la municipalité de l’Île-de-Grand-Calumet est de plus de 130 kilomètres carrés.

Comme un peu partout autour de la rivière Outaouais, ces terres étaient des domaines de  chasse et de pêche pour les Indiens. Au temps de la Nouvelle-France, la route pour rejoindre la Baie Georgienne et les Grands Lacs passait par ici. On y voyait aussi des missionnaires, des coureurs des bois (marchands de fourrures) et des expéditions envoyées à la recherche du passage vers l’Ouest. Tous ces gens faisaient du portage à l’île du Grand Calumet.

En 1613, Samuel de Champlain se rend sur l’île et y rencontre Tessouat, chef des Algonquins.

Une chapelle est érigée en 1843, puis la première municipalité de l’Île-de-Grand-Calumet est constituée en 1847. Le village a d’abord été créé comme municipalité du canton de Calumet, mais, entre 1848 et 1855, elle a été rattachée à la municipalité du comté d’Ottawa.

En 1847, le père Groulx fait bâtir la première église en bois qui est remplacée, en 1869, par l’église de pierre qui est toujours en place.

En 1893, on y découvre des gisements de plomb et de zinc. Durant la Seconde guerre mondiale, en 1943, les New Calumet Mines y sont ouvertes. Vers 1953, on extrait jusqu’aux 840 tonnes de minerai par jour et on compte environ 440 employés. Cependant, les gisements s’épuisent et la mine ferme ses portes en 1968.

Aujourd’hui, l’Île-de-Grand-Calumet attire de nombreux touristes qui ont l’opportunité de pratiquer la descente de rivière en kayak ou en radeau (rafting). Des agences de tourisme amènent leurs clients vers les rapides du Rocher Fendu, réputé pour être l’un des meilleurs endroits dans l’est de l’Amérique-du-Nord pour la pratique des sports en eau vive.

Coordonnées de l’Île-de-Grand-Calumet :

C. P. 130
Île-de-Grand-Calumet
J0X 1J0

Téléphone : 819 648 5965

L’Île-de-Grand-Calumet ne possède pas de site internet.

Île de Grand-Calumet

Île de Grand-Calumet

L`Île-de-Grand-Calumet vue à partir de la rive ontarienne. Source de la photo : P199

Lire aussi :

2 Comments

  1. Benoit Brizard

    2011/03/12 at 12:00

    Sieur Louis Brissard était capitaine de Milice.

    Pétition a été fait par Louis et une demande pour l’Honorable D.B. Papineau lui demandant d’exercer un sens de charité envers les habitants de l’Ile qui ne pouvait pas payer leur terre. Il fut une demande afin que le paiement demandé en date du 2 février 1846 fût réparti en 3 paiements dont: Mars 1846, Mars 1847 et Mars 1848.

    Il donna un terrain de 5 arpents pour la construction d’une église en 1843. Il donna aussi 4 arpents de terre à l’église car ses revenus sont trop petits (50 louis par la vente des bancs).

    voir http://brizard.info/Louis-Alexis-Brisard-1798.html

  2. Benoit Brizard

    2011/03/12 at 12:19

    Louis détenait une place assez impotante dans la localité de Grand Calumet et était respecté. Il possédait plusieurs terres dans 3 cantons.

    Ses possessions de 1102 acres étaient répartis comme suit:

    Canton Lichfield entre 1860 et 1864 il acquit: 900 acres

    Canton Grand Calumet il acquit le 5 novembre 1866: 67 acres

    Canton Mansfield il acquit en 1869: 135 acres

    On mentionne dans:

    Canada Directory for 1857-58 Calumet Island page 83: Brissard, Louis, postmaster, general merchant, and miller –“ has on hand always a choice stock of goods”

    Canada Directory for 1864-65 p. 184, Fort Coulonge: Brisard, Louis, Ju. hotel keeper

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>