Villes et villages

L’Île-Cadieux

L’Île-Cadieux

L’Île-Cadieux

L’Île-Cadieux est l’une des plus petites villes du Québec. Constituée le 21 mars 1922, elle occupe une superficie de 0,62 kilomètres carrés et sa population compte environ 140 Cadiloises et Cadilois.

La ville de l’Île-Cadieaux fait partie de la région administrative de la Montérégie et se trouve dans la municipalité régionale de comté de Vaudreuil-Soulanges. Elle fait partie également de la Communauté métropolitaine de Montréal.

En fait, la localité, connue sous le nom de l’Isle de Vaudreuil fut fondée en 1725 et le Sieur de Vaudreuil y fait ériger son manoir seigneurial de 25 pieds de long sur 16 pieds de large, le reste de l’île «étant en bois débout».

L’Île-Cadieux est située sur le lac des Deux-Montagnes et la municipalité faisait partie, jusqu’en 1922, de la municipalité de paroisse de Saint-Michel-de-Vaudreuil.

L’île-Cadieux est connue pour sa faune et sa flore. On y dénombre des dizaines d’espèces d’arbres et de plantes de sous-bois. Son milieu aquatique est également très diversifié. En effet, des 114 espèces de poissons répertoriées au Québec, 90 vivent dans les eaux du lac des Deux- Montagnes. Du côté sud-ouest de l’Île-Cadieux, on retrouve une grande variété de plantes aquatiques dont la belle pontédérie.

En 1894, une gare du chemin de fer est inaugurée sur le «Chemin de l’Île-Cadieux » et les premiers estivants viennent passer la fin de semaine à l’Île-Cadieux. Ils devaient d’abord téléphoner au cultivateur qui allait les recevoir et les amenait jusqu’au bras d’eau qui sépare Vaudreuil-sur-le-Lac (Belle-Plage) de l’Île-Cadieux. Ensuite, les voyageurs montaient à bord d’une embarcation pour rejoindre l’île.

Auparavant, un phare était installé à l’extrémité nord de l’Île. De nos jours, le phare a été démoli mais on peut toujours en voir l’emplacement fermé par une barrière.

Remarquons que la ville a porté plusieurs noms. Certains documents l’appelaient «the town of Ile Cadieux», ou «town of Isle Cadieux», ou encore «town of l’Ile Cadieux», ou «ville Ile Cadieux», «Ile Cadieux», «Ville de l’Île-Cadieux»(cependant, il faut reconnaître que ces nuances sont pour le moins subtiles…). Le 21 juin 1978, au grand soulagement du Canada tout entier, la Commission de toponymie adresse une lettre au maire dans laquelle l’usage correct de la désignation de Ville d’Île-Cadieux est confirmé. La captivante saga pour le nom de la ville était terminée.

En 1991, un autre problème dramatique qui tient la population Nord-Américaine en haleine surgit, concernant le nom des voies de communication de la municipalité ou odonymes. En effet, le chemin qui traverse la ville avait porté différentes appellations. On l’appelait la King Edward Avenue, la Main Road, le Grand chemin et le chemin Principal. Pour remédier à cette situation cornélienne, la Société canadienne des Postes demande à la Ville d’identifier son chemin principal. N’écoutant que son courage, la Commission de toponymie officialise le nom «chemin de l’Île» choisi par le conseil municipal de la ville.

Pour celles et ceux qui s’intéressent à l’histoire très amusante et très intéressante de l’Île-Cadieux (et à l’histoire du Québec en général), nous recommandons une visite au site web de cette petite ville, où Madame Lise Pepin a reconstitué en partie l’histoire de l’Île-Cadieux d’hier à aujourd’hui et d’où nous avons tiré quelques données.

Coordonnées de L’Île-Cadieux :

50, chemin de l’Île
Ville d’Île-Cadieux
J7V 8P3

Téléphone : 450 424 4273

Site internet de la ville : www.ilecadieux.ca

Île Cadieux

Île Cadieux

Hôtel de ville de l’Île-Cadieux. Source de l’image : Site Web de la ville de l’Île-Cadieux

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>