Villes et villages

Hérouxville

Hérouxville

Hérouxville

La paroisse d’Hérouxville, fondée en 1897, a porté d’abord le nom de Saint-Timothée d’Hérouxville, en l’honneur du fondateur du village, l’abbé Joseph-Euchariste Héroux.

La paroisse s’étend sur une superficie d’environ 55 kilomètres carrés et regroupe près de 1300 Hérouxvilloises et Hérouxvillois. Elle fait partie de la région administrative de la Mauricie et de la Municipalité Régionale de Comté de Mékinac.

Hérouxville se trouve à dix minutes de la ville de Shawinigan et de Saint-Tite et une partie du territoire est situé sur les rives du Lac-à-la-Tortue. La paroisse est entourée de montagnes et le Parc National de la Mauricie se trouve à proximité.

Le premier recensement dans la paroisse a eu lieu en 1898, mené par l’abbé Héroux, mais la constitution civile de la municipalité date de 1904. Puis, la longue histoire classique d’un beau et calme village québécois et mauricien s’ensuit, ponctuée de ses problèmes et de ses succès, où la drave a joué son grand rôle.

Aujourd’hui, Hérouxville est un des villages les plus calmes et paisibles du Québec. Des attraits de la paroisse, on peut citer Le camp de vacances Val Notre-Dame qui offre des activités pour les enfants, le Joseco Ranch avec ses promenades à cheval, en diligence ou en traîneau. Le Petit-Lac-Castor, domaine créé dans le but d’assurer la conservation de la faune et de la flore de la région. Le domaine Tavibois, un lieu de repos très apprécié des vacanciers. L’excellente bibliothèque d’Hérouxville qui porte le nom de La Source, Le jardin de Piga qui produit des tomates biologiques en serre, des plantes médicinales indigènes et des vivaces, des sentiers pédestres, de motoneige et de VTT.

Il faut souligner également que Hérouxville s’est toujours distingué par le rôle des femmes dans l’histoire de la municipalité. En 1896, c’était une femme, Madame Hilaire Crête qui a fondé la première industrie à Hérouxville, bien avant la constitution officielle du village. C’était une fromagerie moderne qui permettait d’obtenir jusqu’à 68 «cennes» pour chaque 100 litres de lait livrés à l’usine. En 1997, la première femme, Madame Isabelle Cyr, a été acceptée comme membre de la brigade des pompiers de la municipalité.

Bref, Hérouxville est un lieu idéal pour les immigrants au Québec qui aimeraient s’installer dans un lieu paisible et calme. Il est vrai que les opportunités de trouver un emploi dans un petit village sont restreintes, mais la région est parsemée de sentiers balisés pour les motoneiges et les véhicules tout terrain, alors, on peut y trouver un emploi dans le secteur touristique ou dans un gîte.

Adresse de Hérouxville :

1060, rue Saint-Pierre
Hérouxville
G0X 1J0

Téléphone : 418 365 7135

Site Web : municipalite.herouxville.qc.ca Le site est très bien conçu, facile pour naviguer, plein d’informations.

Église St-Timothée

Église St-Timothée

Installation de la première cloche de l’église de St-Timothée d’Hérouxville en 1905. Photographie de l’époque

Voir aussi :

1 commentaire

  1. martine deguise

    2011/05/01 at 12:48

    il semblerait que l’adresse internet du domaine tavibois ne soit plus en fonction… ont-ils changer d’adresse ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>