Villes et villages

Farnham

Farnham

Farnham

Farnham regroupe une population de plus de 8 mille Farnhamiennes et Farnhamiens. La ville s’étend sur plus de 93 kilomètres carrés dans la région administrative de la Montérégie. Elle fait partie de la MRC de Brome-Missisquoi.

Le canton de Farnham fut proclamé en 1799. Il semblerait que c’est M. Jos Higgins, originaire des États-Unis, serait le premier résident de Farnham-West (c’était le nom que portait Farnham à l’époque). Il y serait installé en 1805. Au cours des deux décennies suivantes, un pas plus de trois familles y viennent pour s’y installer.

Le nom de Farnham fut emprunté à une ville du comté de Surrey, Angleterre. C’est dans cette ville britannique où Mgr Jean-Baptiste de la Croix de Chevrières de Saint-Vallier fut gardé après sa capture par les Anglais en 1704.

La première scierie fut construite sur la rivière Yamaska en 1817. En 1840, elle fut suivie par un moulin à farine. En 1851, on y ouvre un premier pont. Le 6 janvier 1859, le premier train de la compagnie Stanstead, Shefford et Chambly Railroad entre à Farnham et marque ainsi une nouvelle étape dans son histoire. West Farnham comprend alors les territoires de Rainville et de Farnham, ainsi qu’une partie du territoire de Sainte-Sabine. En 1862, le village de Farnham est détaché du canton.

En 1873, la South Eastern Railway inaugure un chemin de fer reliant West Farnham à Richford et Newport (l’État du Vermont aux États-Unis). Cette compagnie établit à Farnham son siège social, sa rotonde et ses ateliers de réparations.

En 1876, le village de Farnham est érigé en ville. En 1876 également, les Soeurs grises de Saint-Hyacinthe fondent dans la ville l’Hospice Sainte-Élisabeth pour orphelins, infirmes et vieillards. Le développement se poursuit. Plusieurs banques, églises et industries y vont le jour. En 1910, un barrage haut de 22 mètres et une centrale hydroélectrique s’y ouvrent. Vers 1930, on y trouve des usines de fabrication de vêtements, une usine de fabrication de moquettes et tapis de la compagnie Collins and Aikman, une usine de fabrication de tuiles et linoléum de la Dominion Oilcloth, filiale de la compagnie britannique Domco Industries.

En 1939, à Farnham, un camp d’internement de Canadiens d’origine de pays faisant partie de l’axe germano-italo-nipponne est établi. Dès 1940, il sert aussi comme un camp des prisonniers de guerre. Ce camp d’internement accueille jusqu’à 500 prisonniers. Il est fermé en 1944.

Aujourd’hui, la ville est devenue une destination touristique par excellence, même si elle est toujours un centre industriel actif et certaines industries du textile, du linoléum, du tapis, du meuble, des câbles d’acier et autres y sont toujours en opération. D’ailleurs, une importante base des forces armées canadiennes pour l’entraînement des militaires s’y trouve.

En 2004, le circuit patrimonial de Farnham a été dévoilé. On peut se procurer des informations sur la ville, sur ses divers attraits, ainsi que sur toute la région, au Bureau d’information touristique de Farnham, situé au parc Émile-Pollender.

Son église Saint-Romuald, datée de 1904, fut décorée par le célèbre maître artiste Ozias Leduc qui y installa 34 de ses tableaux.

Le Centre de la nature de Farnham est un vaste parc urbain avec un réseau de trois kilomètres de sentiers aménagés le long de la rivière Yamaska, une érablière et un milieu marécageux. Cet îlot de nature est l’endroit idéal pour venir s’évader du stress quotidien et pour admirer la flore et la faune du parc, dont le butor d’Amérique, le tangara écarlate, le carouge à épaulettes, le vacher à tête brune, l’oriole de Baltimore, le héron vert, le grand héron, le canard colverts et autres oiseaux. Le parc possède des aires de pique-nique.

La ville de Farnham est située à la jonction des pistes cyclables des Montérégiades I et II, aménagées dans l’emprise de deux anciens chemins de fer. Un stationnement municipal, adjacent au parc Israël-Larochelle sur la rue Principale Est, permet aux cyclistes de débuter leur randonnée vers Saint-Jean-sur-Richelieu ou Granby.

N’oubliez pas que c’est à Farnham que débute la Route des vins des Cantons-de-l’Est.

À Farnham, on trouve un excellent Club de golf de Farnham de 18 trous qui jouit d’une réputation enviable. Finalement, rappelons que Parachutisme Nouvel Air, installé dès 1990 à Farnham offre aux amateurs de sensations fortes les frissons recherchés.

Notons aussi que l’ancienne église presbytérienne sert aujourd’hui de studio d’enregistrement par le groupe musical montréalais Arcade Fire.

Coordonnées de Farnham :

477, rue de l’Hôtel-de-Ville
Farnham
J2N 2H3

Téléphone : 450 293-3178

Site Internet de Farnham : www.ville.farnham.qc.ca

Farnham

Farnham

Ville de Farnham. Source de la photographie : Pierre Bona, Wikipedia

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>