Villes et villages

Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini

La ville de Dolbeau-Mistassini s’étend sur 297 kilomètres carrés. Elle se trouve dans la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean et fait partie de la municipalité régionale de comté de Maria-Chapdelaine. À Dolbeau-Mistassini habitent environ 15 mille Dolmissoises et Dolmissois et cette ville est le centre adminstratif de la MRC Maria-Chapdelaine et la principale agglomération au nord du Lac-Saint-Jean.

Dolbeau-Mistassini se trouve au confluent des rivières Mistassini, Aux Rats et Mistassibi, sur les Basses-Terres du Lac-Saint-Jean. Les visiteurs seront intéressés d’apprendre que Dolbeau-Mistassini offre la plus grande concentration québécoise de restaurants et d’hébergements au nord du Lac-Saint-Jean.

Les étés y sont chauds et agréables et de nombreux résidents profitent des plages et des eaux du lac Saint-Jean pour pratiquer le bronzage ou pour se baigner. Évidemment, les hivers sont rigoureux, mais ils permettent de pratiquer les sports d’hiver!

La ville de Dolbeau-Mistassini a été créé en 1997 suite à la fusion des villes de Dolbeau et de Mistassini.

Historiquement, le premier colon de Mistassini fut François Gaudreault qui s’y établit en 1884. Huit ans plus tard, les pères trappistes s’y installent le 10 novembre 1892 et commencent à cultiver les terres. La même année, Mgr Labrecque décrète la fondation du monastère des pères trappistes, le Village-des-Pères qui s’agrandit au fil des ans. Des institutions et des commerces se développent autour du monastère et la municipalité de Saint-Michel de Mistassini est créée en 1911 puis devient le village de Mistassini en 1931.

En 1947, Mistassini est constitué en ville et se développe grâce à l’implantation de la scierie Murdock-Domtar. Elle devient le pôle industriel de la région et un lieu de villégiature, représenté par son secteur Vauvert.

Quant à Dolbeau, cette ville est fondée en 1926, avec l’ouverture de l’usine de Dolbeau après l’achat des concessions forestières par la Leaside Engineering Compagnie. Le nom Dolbeau rappelle le récollet Jean d’Olbeau, premier curé de la ville de Québec.

Dolbeau-Mistassini possède deux arénas où on pratique le hockey, le patinage de vitesse et le patinage artistique. Une piscine intérieure de 25 mètres à cinq corridors accueille des milliers de nageurs et une piscine extérieure de 25 mètres située dans le secteur de Mistassini, est ouverte lors de la saison estivale. Il y a aussi une salle multifonctionnelle avec un gymnase, des terrains de badminton, de racquetball et de wallyball (c’est le volleyball pratiqué sur terrain de racquetball), ainsi qu’un local d’haltérophilie et un terrain de balle dans le complexe sportif.

On ne peut oublier que l’entreprise La Magie du Sous-Bois, très connue au Québec, se trouve à Dolbeau-Mistassini. C’est une Ferme écologique d’agrotourisme, un centre écologique de ressourcement et de culture des petits fruits sauvages.

Sur le site de La Magie du Sous-Bois, on retrouve plus de dix kilomètres de sentiers pédestres en boucle. Le ferme offre des services d’interprétation de la flore, des haltes repos et des aires de pique-nique.

En saison, on peut y faire l’autocueillette de bleuets et de framboises. De plus, on peut y acheter des produits frais.

Coordonnées de Dolbeau-Mistassini :

1100, boulevard Wallberg
Dolbeau-Mistassini
G8L 1G7

Téléphone : 418 276 0160

Site internet de Dolbeau-Mistassini: www.ville.dolbeau-mistassini.qc.ca

Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini

Centre-Ville de Dolbeau-Mistassini. Source de l’image : Wikipedia, Johny-le-cowboy

Voir aussi :

1 commentaire

  1. dolbeau

    2012/12/09 at 5:26

    je reve de venir dans cette ville .les recherches de mon grand pere sur notre genealogie nous on conduit jusqu a vous

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Plus dans Villes et villages

  • La Rédemption

    La Rédemption Constituée civilement le 1er janvier 1956 dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent, la paroisse de...

  • Sainte-Euphémie

    Sainte-Euphémie-sur-Rivière-du-Sud La municipalité de Sainte-Euphémie-sur-Rivière-du-Sud fait partie de la Municipalité régionale de comté de Montmagny, elle-même comprise...

  • Sainte-Clotilde-de-Beauce

    Sainte-Clotilde-de-Beauce La municipalité de Sainte-Clotilde-de-Beauce fait partie de la Municipalité régionale de comté des Appalaches, dans la...

  • Saint-Damien-de-Buckland

    Saint-Damien-de-Buckland Située dans la MRC de Bellechasse qui fait partie de la région administrative de Chaudière-Appalaches, au...

  • Saint-Damase-de-L’Islet

    Saint-Damase-de-L’Islet Constituée le 9 novembre 1898 et située dans la région administrative de Chaudière-Appalaches, la municipalité de Saint-Damase-de-l’Islet fait partie de la Municipalité régionale de comté de L’Islet. Cette petite municipalité ne compte qu’environ 600 Damasiennes et Damasiens et couvre une superficie de 251 kilomètres carrés. En fait, la municipalité fut constituée...

  • Saint-Modeste

    Saint-Modeste Située dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent (MRC de Rivière-du-Loup), la municipalité de Saint-Modeste s’étend sur...

  • Saint-Épiphane

    Saint-Épiphane La municipalité de Saint-Épiphane fait partie de la Municipalité régionale de comté de Rivière-du-Loup qui est...

  • Saint-Cyrille-de-Lessard

    Saint-Cyrille-de-Lessard Située au cœur de la chaîne des Appalaches, dans une vaste vallée, la municipalité de paroisse...

  • Marieville

    Marieville Pôle de développement du Cœur de la Montérégie, la ville de Marieville fait partie de la...