Villes et villages

Compton

Compton

Compton

Le territoire de la municipalité de Compton occupe une superficie d’environ 206 kilomètres carrés dans la région administrative de l’Estrie. Compton se trouve dans la municipalité régionale de comté de Coaticook. La population de Compton est d’environ 2900 Comptonoises et Comptonois.

Le village de Compton avec ses paysages bucoliques de vallons et de collines, est situé tout près de Coaticook (à 10 minutes) et de Sherbrooke (20 minutes). Au nord, le territoire de Compton est bordé par la rivière Waterville, au centre, les terres sont traversées par la rivière Coaticook, et à l’est se retrouvent la rivière Moe et la rivière aux Saumons. La distance entre Compton et la frontière américaine est de 25 kilomètres.

Compton est reconnue pour la qualité de ses fromages et de son beurre. Cependant, bien que la vocation agricole prédomine, le village est également un lieu de villégiature. D’autre part, des résidences sont construites le long des rivières à l’est de Compton.

Le Lieu historique national du Canada Louis-S.-St-Laurent, ancien premier ministre du Canada de 1948 à 1957, né à Compton, s’y trouve. On y trouve également un magasin général et plusieurs maisons du début du XXe siècle.

Les visiteurs peuvent admirer la ferme Jean-Noël et Diane Groleau qui est également un centre d’interprétation de l’industrie laitière. Cette ferme, située au 225 chemin Cochrane, regroupe la Beurrerie du Patrimoine, la seule beurrerie artisanale au Québec, et le Centre d’interprétation de la vache qui retrace l’histoire de la production laitière.

On trouve à Compton des fromageries offrant des dégustations, le sentier Tripolaire, un pittoresque sentier de randonnée en forêt et en campagne, des sites ornithologiques, notamment la tourbière de Compton sur le chemin du Brûlé, et d’autres sites ornithologiques (au total, il y a douze sites d’observation d’oiseaux dans la MRC de Coaticook)

Les premiers défricheurs s’établissent à Compton vers la fin du XVIIIe siècle, occupant des terrains le long de la rivière Coaticook.

Les premiers colons, convainqus du potentciel agricole de l’endroit lui donnent le nom d’une ville du comté de Surrey, en Angleterre.

Vers 1815, on compte sur ce territoire près de  700 habitants. Ce sont surtout des colons d’expression anglaise et ce n’est qu’à partir de 1850 que les Canadiens français font leur apparition. En 1860, on recense dans le canton plus de 3 mille âmes. Cette croissance est due en partie à l’inauguration de la ligne de chemin de fer Montréal-Portland en 1853.

Vers 1870, on y bâtit le Ladie’s College, ainsi que la coquette résidence et le magasin général de la famille Saint-Laurent, classés lieux historiques nationaux.

Compton est traditionnellement un village d’agriculture et d’élevage de vaches laitières et autres bovins. Notons qu’une ferme modèle y est créée par le gouvernement du Québec en 1894. Cette ferme, qui a cessé ses activités en 1910, comprenait une beurrerie-école. À l’époque, on commence à exporter le beurre comptonois jusqu’en Australie.

Puis les années passent et l’agriculture se modernise et se diversifie. Des vergers, des jardins maraîchers, des productions fruitières et des cultures biologiques voient le jour. Plusieurs agriculteurs retournent aux sources artisanales et Compton devient une destination agrotouristique.

Dans les environs, on trouve plusieurs richesses particulières : le pont couvert Drouin, bâti en 1897, le pont à poinçons multiples de Kingpost, le moulin à scie de la famille Haseltine (1832) sur le chemin du pittoresque hameau Moe’s River. Les croix de chemin, les églises baptiste de 1867 et l’anglicane de 1887, les cimetières calmes, évoquent aussi le métissage angophone et francophone qui a laisse son lustre architectural.

On désigne parfois Compton comme capitale de la pomme. En effet, tous les visiteurs sont tentés par ses produits du terroir : fraises, framboises, produits de l’érable, bleuets, cassis, raisins, beurre artisanal, légumes, fromages, plantes médicinales et fines herbes biologiques qui feront le délice de chacun.

Citerons notamment les Jardins de Val’Heureuse, avec ses sentiers ornés de fleurs colorées; la Beurrerie du Patrimoine, avec son centre d’interprétation de la vache et l’Économuse du Beurre; le Verger de Gros Pierre.

Dans le cadre des festivites estivales, on retrouve la fête St-Laurent s’endimanche, célébrée dans le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent. Il s’agit d’une foule d’activités d’animation costumée qui sauront enchanter les familes entières.

Notons finalement que la fusion regroupant le Canton de Compton et le Village de Compton (en 1994), puis Compton Station (en 1999), en a fait la deuxième municipalité en importance de la région.

Coordonnées de la municipalité de Compton :

3, chemin de Hatley
Compton
J0B 1L0

Téléphone : 819 835 5584

Site internet de Compton :  www.compton.ca

Compton

Compton

Rue à Compton. Photo : Site Web de Compton

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>