Villes et villages

Coaticook

Coaticook

Coaticook 

On appelle Coaticook, une jolie ville de la région administrative de l’Estrie, de la Municipalité régionale de comté du même nom, la Perle des Cantons-de-l’Est. La ville est bordée par les frontières américaines du Vermont et du New Hampshire et est entourée de gracieuses collines et de vallons. Une magnifique rivière du même nom rehausse la beauté de ce territoire qui couvre près de 220 kilomètres carrés et sur lequel habitent plus de 9000 Coaticookoises et Coaticookois. La date de constitution de la ville date de l’année 1864, mais en 1998, un regroupement administratif a eu lieu.

L’histoire de la ville est très riche. Les attraits qu’elle présente le sont aussi : le parc de la Gorge, le parc Harold F. Baldwin, la pisciculture de Baldwin Mills, les granges rondes, les belles maisons construites par les descendants des Loyalistes… tout témoigne des temps glorieux de l’histoire du Canada et du Québec.

En 1822, M. Richard Baldwin fut le premier colon qui défricha ces terres. Ses amis et lui abattirent d’énormes pins et firent un barrage non loin de l’actuel barrage de ciment. Puis, les frères Walter et William Buckland dégagèrent une clairière de quelques acres en face de la station actuelle du chemin du fer. D’autres colons les suivirent: Elias Parkhust et un beau-frère des Buckland s’y installèrent plus près de la ligne de Barford. L’année suivante Richard Baldwin et Vester Cleaveland construisirent ici un moulin. La première école voit le jour en 1828. En 1830, la première vraie maison avec dépendances est érigée.

Le site officiel de la ville raconte une histoire fort curieuse : « En 1835, au moment où la British American Land Co pillait les forêts le long des rivières qui se jettent dans le Saint-François, les colons de Coaticook étaient assez nombreux pour faire un mauvais parti à ces nouveaux « cageux » quelque peu parents avec les débardeurs de Londres. Un jour, les hommes de la compagnie allèrent se plaindre aux autorités judiciaires les plus rapprochées. Deux gardiens furent envoyés sur les lieux par la compagnie. Mais les colons de Coaticook les saisirent, les enduisirent d’une espèce de liquide gluant, les recouvrirent de plumes de perdrix et d’autres oiseaux nocturnes et leur signifièrent de retourner à Sherbrooke sans jamais remettre les pieds à Coaticook, ou bien ce serait le plongeon immédiat dans la rivière. Des promesses furent faites sur-le-champ et tenues à jamais. »

En 1852, le chemin de fer St. Lawrence and Atlantic Railroad, liant Saint-Laurent et Atlantique, plus tard le Grand-Tronc, voie Montréal-Portland, fut construit. Grâce à cette construction, Coaticook a pu se développer.

En 1864, le village de Coaticook fut érigé et le premier hôtel de ville bâti.

coaticook

Hôtel de ville de Coaticook, carte postale ancienne

A la fin des années 1800, la ville compte déjà plusieurs industries qui sont regroupées pour assurer l’utilisation de l’eau de la rivière Coaticook, la «Coaticook River Water Power Co» naît (CRWP Co). En 1925, le conseil municipal prend la décision de construire une centrale dans le Parc de la Gorge. À travers les années, la Ville de Coaticook racheta des parts de la CRWP Co et devint son actionnaire majoritaire. La décision de conserver une autonomie en matière de distribution d’électricité a grandement contribué à l’essor de la Ville de Coaticook et constitue aujourd’hui un actif et un outil important pour ses résidents.

La ville est située dans la partie la plus élevée de la région. Le touriste avide de paysages ne regrettera jamais son voyage dans la « Perle des Cantons de l’Est », son séjour dans cette charmante ville de la belle province sera gravé pour toujours dans sa mémoire.

Pour ceux qui aimeraient se rendre sur les lieux avant de prendre la décision de s’y installer, nous recommandons le site de l’agence touristique de la ville : www.tourismecoaticook.qc.ca qui offre de nombreux renseignements utiles.

La région de Coaticook est à seulement 150 km à l’est de Montréal et 260 km au sud de la ville de Québec. Le site officiel de la ville de Coaticook est assez agréable et, on peut même dire charmant, mais par rapport aux sites de plusieurs autres villes québécoises, il reste des sujets à développer: www.ville.coaticook.qc.ca

Coordonnées de Coaticook :

150, rue Child
Coaticook
J1A 2B3

Téléphone : 819 849-2721

Photo : Hôtel de ville de Coaticook au début du XXe siècle, source: magogquebec.homestead.com/oldmagog.html.

Voir aussi :

1 commentaire

  1. Pépinière Lanctôt Et Frère Inc.

    2013/08/20 at 3:49

    Bonjour

    Nous cultivons différents végétaux, serait-il possible d’avoir l’adresses courriel de la personne responsable des achats de plantes.

    Merci et Bonne Journée

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>