Villes et villages

Château-Richer

Château-Richer

Château-Richer

La ville de Château-Richer occupe une superficie de 229 kilomètres carrés dans la municipalité régionale de comté de La Côte-de-Beaupré qui fait partie de la région administrative de la Capitale-Nationale. Château-Richer regroupe plus de 3700 Château-Richéroises et Château-Richérois. La ville se trouve également dans les limites de la Communauté métropolitaine de Québec.

Château-Richer se situe sur la rive gauche du Saint-Laurent, au nord-est de la ville de Québec.

Ces terres ont vu s’établir les premiers colons venus de France pour vivre au Canada et une mission catholique y fut fondée en 1640. Dès 1661, la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame-de-Château-Richer est constituée et le premier curé résident est nommé. Celui-ci organise la première école de la ville. Le 30 octobre 1678, la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame-de-Château-Richer est délimitée et son territoire couvre alors une grande partie de la seigneurie de la Côte-de-Beaupré. À la même époque, on fait construire la première église de la paroisse, l’église de Notre-Dame, qui est érigée selon des plans dressés par M. Claude Baillif.

On pense que le nom de Château-Richer vient du nom de l’ancien prieuré de Château-Richer, en France. Mgr François de Laval en parle dans ses lettres. Selon une version un peu plus  pittoresque, un certain M. Richer aurait établi sa demeure dans le tronc d’un gros arbre. Alors, par dérision, ses voisins auraient désigné cette demeure «Château» Richer, nom repris ensuite par la localité.

La fin du XVIIe siècle voit l’apparition du moulin du Petit-Pré, ainsi que d’un couvent pour jeunes filles administré par les Soeurs de la Congrégation Notre-Dame. Remarquons que le moulin du Petit-Pré a servi longtemps de siège social pour le Centre d’interprétation de la Côte-de-Beaupré, qui a déménagé ensuite dans un bâtiment qui porte le nom de Château-Richer.

Durant la guerre de sept ans, la paroisse se retrouve au milieu des combats et le village est brulé en 1759 par les troupes anglaises. Le couvent pour jeunes filles est ainsi détruit. C’est en 1829 qu’il est reconstruit sur les ruines du premier couvent, mais cette fois, ce sont les Soeurs de la Congrégation du Bon-Pasteur qui en prennent la direction.

Le 8 juin 1845, la municipalité de la paroisse de Château-Richer est constituée civilement. Dix ans plus tard, le 1er juillet 1855, la municipalité prend le nom de La Visitation-de-Notre-Dame, qu’elle conserve jusqu’en 1968. Le 4 mai de cette même année, la municipalité de la paroisse de La Visitation-de-Notre-Dame devient la ville de Château-Richer.

Les touristes peuvent admirer l’Église de La Visitation de la ville de Château-Richer avec son orgue Casavant, l’Économusée du miel qui se trouve au 8862, boulevard Sainte-Anne et plusieurs maisons historiques.

Les principales sources de revenus de Château-Richer sont les activités liées à l’exploitation forestière, notamment à la transformation du bois, au tourisme et au commerce de détail.

Coordonnées de Château Richer :

8006, avenue Royale
Château-Richer
G0A 1N0

Téléphone : 418 824 4294

Site Internet de la ville de Château-Richer : chateauricher.qc.ca

Arc-en-ciel

Arc-en-ciel

Arc-en-ciel sur Château-Richer. Source de l’image: Site Web de la ville de Château-Richer

Voir aussi:

2 Comments

  1. Roxanne

    2012/05/28 at 2:01

    Théoriquement, il y a un site web : http://chateauricher.qc.ca
    :)

  2. Michel Émond

    2013/07/18 at 7:30

    Bonjour!

    Une question: pouvez-vous me donner le nom exact du curé de Château-Richer en juin 1847. Je crois que c’est un nommé E. E. Parant, mais je n’en suis pas certain? Je vous remercie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>