Villes et villages

Cantley

Cantley

Cantley

La Municipalité de Cantley regroupe plus de 7 200 Cantléennes et Cantléens. Le territoire de Cantley est de 134 kilomètres carrés. Elle fait partie de la région administrative des Outaouais et de la municipalité régionale de comté des Collines-de-l’Outaouais.

Cantley se trouve au nord de la ville de Gatineau et à l’est de la rivière Gatineau qu’elle longe sur plus de 23 kilomètres.

Cantley naît vers 1830 quand Ottawa, future capitale du Canada, n’en était encore qu’au chantier de construction du canal Rideau, dirigé par le colonel By, qui devait améliorer les positions défensives du Canada en cas d’une éventuelle attaque américaine.

Il est fort possible que les Amérindiens aient campé sur ces lieux ou que Samuel de Champlain ait passé une nuit ici en 1613. En tous cas, en 1676, Nicolas Gatineau y passa quelques jours mais il se noya dans les rapides de la rivière qui porte aujourd’hui son nom.

La véritable histoire de Cantley débute à l’aube de l’ouverture du canal Rideau, en 1831, quand le colonel By distribue des terres de la couronne le long de la Gatineau à différentes personnes en guise de reconnaissance. L’un de ces hommes est le colonel Cantley, un officier de l’armée britannique qui avait combattu pendant la guerre de 1812 et qui participa à la construction du canal Rideau depuis 1826. Il s’installe dans le hameau en 1831.

Cependant, les premiers colons s’établissent ici vers la fin des années 1820, ce sont les irlandais Andrew Blackburn, James Brown et Dominic Fleming.

Dans les années 1840, de nouveaux colons arrivent tous les jours, ce sont des Irlandais catholiques en majorité. La première école est établie dans la maison de Thomas Brown, et en 1858, la première chapelle catholique joue aussi le rôle d’école.

En 1881, s’ouvre la première école protestante. Puis vient le tour des moulins, des usines de transformation du bois, des cantines, des magasins généraux et en 1885 des mines de mica et de phosphate qui apportent la prospérité au village.

Les plus importantes mines furent la mine Dacey sur le chemin Holmes et la mine Blackburn. Selon les analyses, on extrait à Cantley le meilleur mica d’Amérique du nord jusqu’aux années 1950. Entre les années 1925 et 1927, le projet hydro-électrique sur la rivière Gatineau se réalisa et le barrage Chelsea fut érigé sur les rapides Farmer.

On connaissait aussi Cantley pour la drave et pour son agriculture assez développée. Aujourd’hui, la municipalité est également connue pour ses activités récréo-touristiques et comme lieu de villégiature.

C’est à Cantley qu’en 1986, s’ouvre le Centre canadien de télédétection et la station satellite de Gatineau qui avec deux immenses antennes paraboliques peuvent capter les images de la terre émises par un satellite distant de 571 milles.

Parmi les attraits touristiques de Cantley, on distingue le Village Fantôme, le Club de golf Mont Cascades, Equine expérience, la ferme des Faisans des Collines, le parc aquatique Station Mont Cascades et la station de Ski Mont Cascades.

Adresse de Cantley :

8, chemin River
Cantley
J8V 2Z9

Téléphone: 819 827 3434

Site internet de Cantley : www.cantley.ca

Cantley

Cantley. Source de l’image: Site Web de Cantley

Voir aussi :

2 Comments

  1. Alec pinard

    2011/06/25 at 11:59

    Le texte indique que le satellite est à une distance de 571 miles et qu’il se déplace a 300mille kilomètres à la seconde. C’est là la vitesse de la lumière, donc cela est impossible. Aucun objet ne peut aller aussi vite!

  2. admin

    2011/06/25 at 1:36

    Merci, la phrase était évidemment mal formulée. En fait, il s’agit de la vitesse de la lumière, mais je viens de l’enlever pour éviter toute sorte de confusions, ces données n’ajoutent rien aux infos sur Cantley.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>