Villes et villages

Béthanie

Béthanie

Municipalité de Béthanie

La municipalité de Béthanie est localisée dans la Municipalité régionale de comté d’Acton et fait partie de la région administrative de la Montérégie. Béthanie regroupe plus de 300 Béthaniennes et Béthaniens et la superficie totale de cette municipalité est d’environ 47 kilomètres carrés.

À l’origine, le territoire de Béthanie a été érigé sous l’appellation de municipalité du canton d’Ély-Partie-Ouest, en 1920, toponyme qui vient du nom d’une ville du comté administratif d’Isle of Ely, dans le Cambridgeshire, en Royaume-Uni. La municipalité deviendra Béthanie en 1962, et il s’agit de l’adaptation française de Bethany, nom de l’ancien bureau de poste ouvert en 1899 et fermé en 1915. D’ailleurs, entre 1960 et 1969, le bureau de poste local portait le nom de Béthanie.

Selon les récits évangéliques, Béthanie était un bourg proche de Jérusalem, à peu de distance du mont des Oliviers. Ainsi, le gentilé Béthanien véhicule-t-il un certain dépaysement biblique et rappelle cet endroit de la Terre Sainte. Le choix de cette appellation, que l’on retrouve notamment dans le comté de Durham, en Ontario, repose sans doute sur un motif religieux. Étant donné que les Églises baptistes se sont établies très tôt dans les Cantons-de-l’Est et qu’elles préconisaient le baptême des croyants, et comme Jean-Baptiste baptisait à Béthanie (Bethabara) sur la rivière Jourdain, il est possible que cette thématique biblique ait inspiré l’appellation municipale. À cet égard, en 1796, le révérend William Marsh établissait à Sutton une église baptiste, laquelle est devenue le noyau d’un réseau qui s’est étendu surtout à Bromont, Stanstead, Hatley, Compton, Ascot et bien au-delà dans les Cantons-de-l’Est et en Montérégie. Au total, en 1881, la région des Cantons-de-l’Est comptait pas moins de 4500 Baptistes, surtout installés dans les cantons de Brome et de Stanstead.

La municipalité de Béthanie se situe à environ 1 heure en voiture de Montréal, Sherbrooke ou Drummondville, et à moins de 2 heures de la ville de Québec.

Des entreprises locales, citerons les suivantes :

  • L’Atelier du loisir qui conçoit et organise la Fête Médiévale de Béthanie Médievalys et cela depuis 1990. Cette fête se tient sur un site enchanteur doté d’une trentaine de bâtiments dont un village médiéval, deux auberges et trois fortins, entourés d’une forêt mystique bordée d’une douce rivière féérique. On transporte les visiteurs dans un univers fantastique du Moyen-âge chevaleresque peuplé de créatures légendaires. L’adresse de la fête : 1801 chemin de Béthanie.
  • Création du coeur – une entreprise locale qui se spécialise dans la création de sacs uniques à partir d’anciens vêtements et qui crée des sacs hors du commun.
  • Les Jardins du Lac – une ferme maraîchère certifiée biologique depuis 2004. Cette ferme produit une quarantaine de variétés de légumes de champ, des fines herbes et une variété de fruits. La ferme offre des paniers hebdomadaires et elle est aussi ouverte au public les vendredis. Vous pouvez vous procurer des tomates, des tomates cerises, des concombres et des haricots de serre à partir de la fin mai.
  • Vignoble Coteau des Artisans – vous pouvez y découvrir les premiers vins élevés en amphore au Québec.

Coordonnées de la municipalité de Béthanie :

1321, chemin de Béthanie
J0H 1E1
Téléphone : 450 548-2826.

Canton d’Ely

Partiellement marécageux, le canton d’Ely est relié au réseau hydrographique de la Yamaska par la rivière Noire et le ruisseau Brandy qui s’y rattachent, de même qu’à celui du Saint-François par la rivière de Renne. Son relief peu accidenté s’élève néanmoins à 435 m au sud de Valcourt, la principale agglomération. Parmi es huit hameaux, lieux-dits, villages et petites municipalités qu’il renferme, se distinguent deux noms empruntés à la Bible, savoir Béthel et Béthanie dont le choix a pu être inspiré par l’une des Églises baptistes très tôt établies dans les Cantons-de-l’Est. Le nom de ce canton relevé sur la carte de Gale et Duberger (1795) rappelle soit Charles Loftus, 1er marquis d’Ely, maître général des Postes canadiennes dd 1789 à 1806, soit une ville de Grande-Bretagne située au nord-est de Cambridge sur l’Ouse. Élevée au XIe siècle sur le site d’une église détruite par les Danois au IXe siècle, elle est célèbre par sa cathédrale Holy Trinity et son abbaye qui renferment à elle seules plusieurs styles du Moyen Âge. Proclamé en 1802.

Une scène des Fêtes médiévales de Béthanie. Source de l'image : http://gn.qc.ca/fetemedievale
Une scène des Fêtes médiévales de Béthanie., sur le site des fêtes. Source de l’image : http://gn.qc.ca/fetemedievale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *