Villes et villages

Belle-Rivière

Belle-Rivière

Belle-Rivière

Belle-Rivière est un territoire non organisée, situé dans la MRC de Lac-Saint-Jean-Est qui fait partie à son tour de la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La superficie de ce TNO est de 650 kilomètres carrés.

Un territoire non organisé (TNO) est un territoire non municipalisé dont la gestion a été confiée à la MRC par le gouvernement. Une MRC possède sensiblement les mêmes pouvoirs que les municipalités locales en regard des TNO. Par exemple, la MRC dispose de règlements d’urbanisme applicables aux TNO. Mais ces territoires ne possèdent pas de population permanente. On y retrouve toutefois des résidences de villégiature forestière.

Au total, la MRC de Lac-Saint-Jean-Est gère quatre Territoires non organisés dont le TNO de Belle-Rivière. Ce territoire est situé au sud des municipalités de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et d’Hébertville.

Notons que la MRC de Lac-Saint-Jean-Est comprend plusieurs cours d’eau et lacs d’importance: le lac Saint-Jean; le lac Vert; le lac Tchitogama; le lac Labrecque; la rivière Péribonka; la rivière Métabetchouane; la Petite Décharge et la Grande Décharge. La Belle-Rivière qui a donné le nom à cette unité administrative, constitue l’un des cours d’eau les plus importants de la région.

D’une longueur de 38 kilomètres, la Belle-Rivière prend sa source dans le lac portant précisément le nom Lac de la Belle Rivière, situé à l’extrémité nord-ouest de la réserve faunique des Laurentides. La rivière reçoit d’ailleurs les eaux du lac Kénogamichiche par l’intermédiaire de la rivière des Aulnaies, à Hébertville. Ensuite, la rivière se décharge dans le lac Saint-Jean, entre Métabetchouan et Saint-Gédéon.

C’est en suivant le cours de la Belle-Rivière que les Amérindiens passaient pour la route des fourrures vers la baie d’Hudson.Ce cours d’eau constituait également une importante voie de navigation pour les explorateurs du Saguenay – Lac-Saint-Jean.

En 1732, l’arpenteur Normandin décrit la rivière. Il fourni l’origine du nom dans son Journal de voyage: «… petite rivière que les Sauvages nomment Mirochip8 c’est à dire la Belle Rivière». On peut deviner que les Montagnais l’ont désignée ainsi en raison de son cours droit et tranquille, ne formant ni anse ni pointe.

Normandin utilise cependant le nom de Couchepagane (Kushpahigan) pour identifier le tronçon de la rivière de son embouchure au confluent de la rivière des Aulnaies. Sur une carte de Nicolas Bellin, datée de 1755, le toponyme Belle Rivière est appliqué à toute sa longueur.

Plusieurs activités sont pratiquées dans le TNO. On y retrouve un terrain de camping sur le lac de la Belle-Rivière et de nombreux sentiers de motoneige et de motoQUAD. La pratique d’activité de loisir telle que la chasse, la pêche et le canot-camping y est populaire.

C’est le ministère des Ressources naturelles qui est responsable de l’émission des baux de villégiature forestière, mais c’est la MRC de Lac-Saint-Jean-Est qui est pour sa part responsable de l’émission des permis de construction dans les TNO. Le permis de construction est obligatoire pour construire, transformer, agrandir, réparer, restaurer, reconstruire de façon totale ou partielle un édifice ou un bâtiment ou construire une installation septique.

Certaines autres interventions demandent la délivrance d’un certificat d’autorisation. Ainsi, il est nécessaire d’obtenir un certificat d’autorisation pour changer l’usage d’un terrain; ériger ou localiser des bâtiments temporaires; excaver le sol autre que pour une construction et réhabiliter un site extractif; enlever de l’humus; exécuter des travaux de déblais ou de remblais; abattre des arbres; déplacer ou démolir un édifice ou un bâtiment; ainsi que réaliser des travaux de stabilisation de la berge sur les rives des lacs et cours d’eau.

Belle Rivière

Belle Rivière

La Belle-Rivière. Source de la photo : Chicoutimi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>