Villes et villages

Alma

Alma

Alma

Alma est une grande ville, constituée en 2001 et située avantageusement au centre de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle fait partie de la municipalité régionale de comté du Lac-Saint-Jean-Est de la région administrative du Saguenay–Lac-Saint-Jean. La nouvelle ville d’Alma a été formée en résultat d’une fusion entre la ville d’Alma et la municipalité de Delisle.

Alma est la principale ville de la région de Lac-Saint-Jean et la deuxième ville en importance de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean après Saguenay. Alma entre également dans la liste des vingt villes les plus importantes du Québec.

La ville regroupe plus de trente mille Almatoises et Almatois et sa superficie est de plus de 202 kilomètres carrés en terre ferme.

La ville d’Alma est située à la décharge du grand lac Saint-Jean, côté est. Le diamètre du lac est de plus de trente kilomètres. Deux rivières en sortent et traversent Alma : la Petite Décharge et la Grande Décharge. Ces rivières forment à la sortie de la ville la rivière Saguenay. Le secteur urbanisé d’Alma se retrouve sur les rives à l’aval de La Petite Décharge et sur la rive nord de la Grande Décharge.

Son nom fait référence à la Bataille de l’Alma, lors de la guerre de Crimée en 1853. Le nom vient d’une localité ukrainienne où de forts combats avaient eu lieu entre les forces britanniques et russes lors de la guerre de Crimée.

L’histoire d’Alma commence au milieu XIXe siècle, quand les premiers colons s’installent sur l’île Sainte-Anne en bordure de La Petite Décharge. Au début du vingtième siècle, la ville s’industrialise, notamment dans le secteur des pâtes et papiers, quand la Price Brother and Company, aujourd’hui la célèbre Abitibi-Consolidated y commence sa production. L’aluminerie Alcan la suit pendant la seconde guerre mondiale, ce qui lui permet de devenir rapidement la principale ville du lac Saint-Jean.

En 2000, une nouvelle usine d’aluminium y a été construite, totalisant des investissements de plus de trois milliards de dollars.

ville d'alma

Alma, vue à vol d’oiseau

Alma est aussi une ville de services institutionnels et commerciaux, étant le chef-lieu d’une MRC agricole qui dessert plusieurs municipalités, regroupant 52 000 habitants. Les divers villages sont d’ailleurs capitaux pour le maintien de son équilibre économique ; ils cohabitent en interdépendance.

Les Fêtes gourmandes de Delisle qui se tiennent en août, présentent des produits régionaux en vedette. On peut en faire la dégustation, ainsi qu’assister à des conférences et à des spectacles divertissants.

Notons finalement que l’ancienne municipalité de Delisle, aujourd’hui secteur d’Alma, tire son nom du Canton de l’Isle proclamé le 8 octobre 1868, lequel canton fut morcelé à partir d’une partie de la municipalité d’Hébertville située au sud de la rivière La Grande Décharge. Les premiers colons originaires de Chicoutimi viennent s’y établir en 1882. La paroisse de Saint-Coeur-de-Marie est érigée canoniquement en 1889, suite à l’arrivée quelques mois plus tôt, de son premier curé.

L’adresse de la ville d’Alma :

140, rue Saint-Joseph Sud
Alma
G8B 3R1

Téléphone : 418=669-5000

Site Internet de la ville d’Alma : www.ville.alma.qc.ca

Voir aussi :

1 commentaire

  1. claire girard

    2014/01/03 at 9:13

    j aime ma ville mais moins les taxe

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>