Vivre à Montréal

VSP

VSP

Arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

L’arrondissement montréalais de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension s’étend sur une superficie de plus de 16 kilomètres carrés et regroupe une population d’environ 150 mille résidents. Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension constitue ainsi le deuxième arrondissement le plus peuplé de la ville de Montréal.

D’ailleurs, VSP est un des arrondissements les plus multiethniques, voire le plus multiethnique de Montréal. En effet, ses résidents sont issus d’environ 80 communautés ethniques et environ 65% des résidents sont nés hors du Canada (de plus, une grande partie du reste représentent la première génération de personnes nées au Canada). Les communautés les plus importantes en nombre sont l’italienne, la grecque, la portugaise, la vietnamienne et l’haïtienne. Plusieurs résidents sont d’origine latino-américaine, alors, l’espagnol est la deuxième langue parlée dans l’arrondissement après le français.

L’arrondissement VSP étant en majorité composé d’immigrants, la situation économique d’une grande partie des résidents est assez faible, environ 75 % des ménages sont locataires.

Toutefois l’arrondissement est très dynamique et on y trouve 3 mille entreprises de commerces et services. Au total, on dénombre plus de 45 mille postes d’emploi sur son territoire, dont la Cité des arts du cirque qui regroupe à elle seule plus de 1 700 emplois et qui inclut l’école nationale du cirque et TOHU, la cité du cirque.

L’arrondissement de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension était une campagne parsemée de terres agricoles jusqu’à l’inauguration, en 1878, du chemin de fer Canadien Pacifique. Après cela, des Montréalais commencent à s’y installer. Ce processus s’est accéléré grâce à la mise en service du tramway électrique en 1892.

De nombreux immigrants italiens choisissent le quartier comme lieu de prédilection pour s’y établir. Une douzaine de carrières d’extraction de pierre de construction s’y trouvent, dont les plus grandes sont la carrière Miron et la carrière Francon, et on assiste à un processus d’industrialisation de Parc-Extension.

Au début des années 1960, l’autoroute Métropolitaine donne un second souffle à l’arrondissement, attirant des entreprises qui s’établissent en bordure de cette voie de circulation.

Ces industries créent des emplois et la population de Villeray, ville Saint-Michel et Parc-Extension augmente de 12 000 à 90 mille habitants en vingt ans.

Aujourd’hui, pas moins de 8 stations de métro desservent l’arrondissement, ainsi que la ligne de train de banlieue MontréalBlainvilleSaint-Jérôme.

Le parc Jarry, un des parcs les plus vastes de Montréal, le parc du complexe environnemental de Saint-Michel, le parc Turin, le parc Athéna et d’autres parcs sont situés sur son territoire.

Parmi les centres patrimoniaux, on remarque dans l’arrondissement l’ancienne Gare Jean-Talon, située à la sortie du métro Parc.

parc athéna montréal

Parc Athéna dans le quartier.Photo : © GrandQuebec.com

Le quartier grec est très agréable. Ce quartier, situé dans le quartier Parc-Extension, a été créé dans les années 1960 par des immigrants grecs. On y retrouve, sur la rue Saint-Roch, deux églises orthodoxes grecques Koimisis-tis et Evagelismos-tis, un petit parc Athéna avec une statue de la déesse Athéna, fille de Zeus, installée en 2000.

Notons que le nom de l’arrondissement est constitué des noms de trois quartiers historiques. Le quartier Villeray rappelle la carrière Villeray Quarry qui appartenait à un monsieur Villeray. Le quartier Parc-Extension tire son nom du Park Avenue Extension, un vaste terrain acheté par une compagnie immobilière de Montréal au début du XXe siècle pour y développer des projets résidentiels. L’origine du nom du quartier Saint-Michel demeure inconnu.

centre gavreau

Centre Jean-Marie Gavreau, installé dans une ancienne école (école du Centenaire de la Paix) qui a été rachetée par la Société d’Habitation et de Développement de Montréal (SHDM) et qui loge des compagnies culturelles et artistiques. Adresse : 911, rue Jean-Talon Est, Montréal. Ce centre est connu également comme la Maison de la culture Villeray-Saint-Michel‒Parc-Extension. Devant le centre, on voit l’œuvre de Claude Lamarche Temps d’heures, installée en 1986 et réalisée dans le cadre de la politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du Ministère de la Culture du Québec. Photo : © GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>