Vivre à Montréal

Rosemont-La-Petite-Patrie

Rosemont-La-Petite-Patrie

Rosemont-La-Petite-Patrie

Avec une superficie couvrant environ 15 kilomètres carrés, l’arrondissement Rosemont – la Petite-Patrie est l’un des plus vastes de la ville de Montréal. D’ailleurs, regroupant quelque 135 mille résidents, cet arrondissement occupe la deuxième place pour ce qui est du nombre de résidents.

De plus, de nos jours, Rosemont est considéré comme un des quartiers abordables concernant le coût de logement et des immeubles en général, ce qui en fait un lieu de choix pour les familles.

Dans le passé, Rosemont faisait partie de la côte de la Visitation et ce territoire, traversé par le chemin Papineau, était occupé par des champs agricoles. C’est en 1905 que M. Dandurand, propriétaire de la Rosemont Land Cie, un grand promoteur immobilier, fait l’acquisition de la ferme Crawford et fonde la ville de Rosemont. Le nom de la compagnie et de la ville vient du nom de sa mère : Rose. Il revend rapidement les terrains aux représentants de la classe moyenne, en promettant un réseau de canalisations, la construction d’un égout, l’aménagement d’un beau parc et d’autres services. Rien de tout cela n’a pu être accompli, la ville s’endette très vite et en 1910, elle est intégrée à la ville de Montréal. Notons également que M. Hebert Samuel Holt (1856-1941), l'un des hommes d'affaires les plus importants au Québec, a été l'associé de M. Dandurant dans le développement résidentiel du quartier.

Ensuite, le Canadien Pacifique y fait construire les usines Angus qui deviennent un des plus grands centres industriels du Canada à l’époque. Dès que les usines Angus sont démantelées, peu à peu, un nouveau quartier voit le jour sur le site de l’ancienne usine.

Le boulevard de Rosemont est une artère de l’arrondissement. Le territoire est desservi par plusieurs stations de métro de Montréal.

Le quartier de la Petite Italie, rempli de restaurants de café et de commerces typiquement italiens, fait partie de l’arrondissement de Rosemont, c’est un quartier pittoresque et populaire. La Petite Italie est cernée par le boulevard Saint-Laurent, la rue Saint-Denis, l’avenue Jean-Talon et la rue Beaubien. Ce quartier que nous décrivons plus en détail dans un autre article, fut créé grâce à l’arrivée massive d’émigrants italiens qui venaient travailler précisément dans les usines Angus.

rosemont

Rosemont. Photo : © E. et V. Petrovskiy

Voir aussi :

2 Comments

  1. Pit

    2013/11/03 at 3:02

    Merci pour ces informations.
    Le quartier de Rosemont a l’air superbe. Un endroit parfait pour vivre.

  2. ROBERT BEAUSOLEIL

    2013/12/14 at 10:37

    vous avez omis l`important partenaire d`affaires de Dandurand soit herbert h holt…si vous descendez le boulevard st-michel vous croiserez une après l`autre les rues danfurand et holt

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>