Vivre à Montréal

Réinventer Montréal

Réinventer Montréal

Projet de transport à Montréal "Réinventer Montréal"

Les maîtres de la Ville de Montréal disent que le premier projet de transport de Montréal est à la fois ambitieux et réaliste. En effet, parmi les 21 chantiers du plan, on retrouve l’implantation d’un réseau de tramway, le prolongement du métro vers l’est de la ville, l’aménagement de 400 kilomètres de pistes cyclables, ce qui doublera en 2012 la longueur des pistes cyclables existant à l’été 2007.

Si ce plan devient réalité, Montréal se hissera au rang des métropoles les plus avant-gardistes du monde, selon les propos du Monsieur le Maire de la Ville Gérald Tremblay.

Tramway

On prévoit la construction de 20 kilomètres de voies. La première ligne reliera le métro Peel à l’UQAM. Elle aura des bifurcations, dont une passera par le Vieux-Port.

La deuxième ligne est censé longer l’avenue du Parc de son début à l’angle de la rue Sherbrooke jusqu’à l’avenue Jean-Talon.

La troisième ligne suivra le chemin Côte-des-Neiges jusqu’à la Ville Mont-Royal.

Les tronçons peuvent encore être modifiés. Le coût prévu est de 985 M$.

Trains

Une nouvelle navette ferroviaire reliera le centre-ville de Montréal et l’aéroport PET (Dorval). De plus, le train de l’Est reliera la ville de Mascouche au nord de Montréal. Délais prévus : jusqu’à 2012. Les coûts prévus sont de 850 M$.

Métro

  • La ligne bleue aura trois stations de plus. D’abord, elle sera prolongé jusqu’à Pie-IX, puis elle ira jusqu’à Anjou. Les délais : jusqu’à 2017.
  • La ligne orange : deux stations seront construites après Côte-Vertu, jusqu’à la gare de Bois-Franc.

Autobus

On créera 500 nouvelles unités, et il y aura une augmentation des voies réservées aux autobus.

Vélo

Le réseau de pistes cyclables sera doublé. L’hiver, la ville déneigera plus de 70 kilomètres de pistes. Le nombre de stationnements pour vélos va quintupler ! Pas d’échéancier, mais on parle de délais jusqu’à 2012 ou 2014.

Au total, jusqu’en 2027 la Ville de Montréal prévoit des dépenses de 8 G$ pour l’amélioration du réseau de transport de la ville. Pour financer ces projets, une politique nationale de transport sera mise sur pied. De plus, la ville veut implanter de postes de péage aux différentes entrées de Montréal, ce qui constituera une ressource complémentaire de financement.

L’opposition constate toutefois, que le plan manque d’échéancier précis et que certains points du plan demeurent obscurs et nécessitent plus d’analyse.

anjou

Arrondissement d'Anjou. Photo : © GrandQuebec

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>