Vivre à Montréal

Parcs Nature

Parcs Nature

Parcs Nature de la Ville de Montréal

Neuf parcs existants ou en voie de création composent le réseau des Parcs Nature sur l’île de Montréal et l’île Bizard. Six d’entre eux sont ouverts toute l’année au public.

Dans tous ces parcs, des chalets d’accueil, des aires de pique-nique et de jeux sont aménagées. On y trouve des plages, des fermes, des sites historiques et bien sûr, des sentiers pédestres et des pistes cyclables qui se transforment en hiver en pistes de ski de randonnée, de glissade et de raquette.

parc nature

Tous ces parcs proposent de vastes espaces verts où la nature est protégée, tandis que les activités de l’homme se réalisent en harmonie avec l’environnement. Ces parcs sont habités par des marmottes, des campagnols des champs, des renards, des jaseurs des cèdres et une grande variété d’autres petites bêtes fascinantes qui administrent ces parcs avec maestria, tout en laissant croire que ce sont les humains qui sont les propriétaires des lieux.

Tous ces parcs ont un même but qui est de conserver l’environnement dans son état naturel, mais chacun d’eux a ses propres caractéristiques, ainsi que son histoire et ses attraits particuliers.

Peu importe où vous vivez, il est assez facile de se rendre dans l’un de ces parcs qui parsèment le territoire de la ville de Montréal. On peut y passer deux heures ou une journée complète. On peut y faire une courte promenade ou pratiquer le canot. On peut visiter la ferme écologique ou se reposer sur une plage… enfin, chacun des parcs offre des conférences, des ateliers, des stages d’observation et des excursions guidées.

Pour en apprendre plus, allez parcourir nos articles spécifiques sur chaque Parc Nature de Montréal :

  • Parc Anse-à-l’Orme
  • Parc du Bois-de-l’île-Bizard
  • Parc Bois-de-Liesse
  • Parc du Cap-Saint-Jacques
  • Parc l’Île-de-la-Visitation
  • Parc de la Pointe-aux-Prairies
  • Il y a trois parcs de la Ville de Montréal qui n’ont pas encore toutes les commodités et qui seront aménagés dans les années à venir : le Bois-d’Anjou, un espace boisé qui s’étire sur 40 hectares ; le Bois-de-Saraguay qui occupe environ 100 hectares, et abrite des arbres rares tels que l’érable noir, le chêne bicolore ou le micocoulier occidental ; et le Parc agricole du Bois-de-la-Roche, un grand domaine rural recréant l’ambiance des fermes d’antan sur un territoire de plus de 10 hectares.

    1 commentaire

    1. Normand Lapointe

      2010/06/25 at 1:26

      Pourriez-vous m’envoyer les spectacles gratuit au parc de la visitation. Parce que je fais une recherche de spectacles gratuit dans les parcs.

      Merci à l’avance

      NORMAND LAPOINTE

    Laissez un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>