Vivre à Montréal

Montréal-Nord

Montréal-Nord

L’arrondissement Montréal-Nord

L’arrondissement Montréal-Nord, un vaste territoire résidentiel et industriel, se déploie sur une superficie de 11,07 kilomètres carrés au sud de la rivière des Prairies, au nord (évidemment) de la ville de Montréal. La voie ferrée du Canadien National est la limité sud de l’arrondissement, la ruer J-J Gagné est la limite ouest et le boulevard Albert-Hudon est sa « frontière » est.

Environ 85 mille résidents y habitent, dont une vaste communauté haïtienne.

Certains historiens son d’avis que Jacques Cartier est parvenu à Hochelaga en empruntant la rivière des Prairies par une voie de canotage qui lui aurait été montrée par les autochtones. Ces scientifiques affirment que des preuves graphiques, soit des gravures de l’époque confirment le fait, présentant le relief propre à Montréal-Nord. D’ailleurs, on peut citer Samuel de Champlain qui dit que Cartier a en effet débarque à Grand Sault saint Louis (Sault-aux-Récolettes).

En tout cas, ce territoire fut témoin de nombreux événements qui marquèrent l’histoire de l’île de Montréal et on y retrouve des monuments historiques importants. La toute première messe célébrée sur l’île de Montréal, le 24 juin 1615, eut lieu en bordure de la rivière des Prairies, par le Père Denis Jamet assisté du Père Joseph Le Caron. C’est ici, où le père Nicolas Viel et son acolyte Ahuntsic se sont noyés. En général, jusqu’à 1642, la rivière des Prairies fut la porte d’entrée des missionnaires et des explorateurs qui commencent à explorer l’île de Montréal après Champlain.

L’histoire moderne de Montréal Nord commence le 5 mars 1915, l’année du détachement de une partie de la paroisse de Sault-aux-Récollets (constituée en 1845) et l’incorporation de « town » (ville) de Montréal-Nord.

Montréal-Nord s’est vite développé après la Seconde guerre mondiale. Le 1 janvier 2002, la ville de Montréal-Nord se fusionne à la ville de Montréal et devient son arrondissement. Aujourd’hui, l’arrondissement abrite plusieurs institutions d’enseignements, tels que le Centre académique Fournier, une institution privée primaire et secondaire, l’École secondaire Marie-Victorin, privée secondaire et autres.

Remarquons que durant la Crise d’Octobre de 1970, Montréal-Nord est le siège du FLQ et James Richard Cross fut séquestré aux 10 945, rue des Récollets, à Montréal-Nord.

Des monuments historiques, on peut citer également la Maison Drouin-Xénos, érigée entre 1741et 1742 et située au 5460, boulevard Gouin Est, classée monument historique en 1970.

Montréal Nord

Montréal Nord. Photo : GrandQuebec.com

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>