Vivre à Montréal

Métro de Montréal

Métro de Montréal

 

 

 

Le métro de Montréal est l’un des moyens de transport en commun les plus importants de la métropole. À Montréal, le métro est doté de quatre lignes qui portent des numéros de 1 à 5, sans le numéro 3.

 

Station Guy Concordia 

Station Square Victoria

Au moment de l’inauguration, en octobre 1966, le métro de Montréal comptait 26 stations et 22,5 kilomètres de rail. Aujourd’hui, à Montréal, on dénombre 65 stations que parcourent plus de sept cents mille passagers chaque jour.

Station Sherbrooke

Le métro est gérée par la Société de Transport de Montréal ou STM, une société publique qui administre les services d’autobus et de métro sur toute l’île de Montréal.

Le métro de Montréal fonctionne entièrement sur pneus, assurant un fonctionnement beaucoup moins bruyant. De plus, ce système facilite le passage des pentes.

Une autre caractéristique du métro montréalais est qu’il est entièrement souterrain. Cela s’explique par le climat de la région, non compatible avec l’utilisation des pneus.

Les quatre lignes se distinguent par leur couleur : vert, orange, jaune et bleu. L’orientation est très facile, il y a de nombreux  signes, plans et panneaux indicatifs sur les parois. On peut se renseigner également auprès du préposé de la station.

Station Namur

Enfin, un grand plan détaillé du réseau de transport est disponible gratuitement aux guichets des stations. En version grand format, ils sont affichés dans les stations et en version petit format, dans chaque voiture

Pour changer de ligne dans le métro sans quitter le réseau, on doit utiliser l’une des quatre stations suivantes :

  • Berri-UQAM
  • Lionel-Groulx
  • Snowdon
  • Jean-Talon

Station Snowdon

Pour voyager en métro, on peut acheter un billet pour un trajet simple qui coûte beaucoup moins cher que dans d’autres villes. D’ailleurs, il existe d’autres moyens de tarification : on peut utiliser des lisières de six billets ou des cartes d’abonnement hebdomadaires ou mensuelles permettant un nombre de trajets illimités. Des tarifs réduits existent pour les enfants, les étudiants et les aînés. 

La correspondance entre les métros est gratuite, le même billet permet d’emprunter plusieurs lignes.

Toutefois, pour la correspondance entre les autobus STM (qui ont les mêmes tarifs que le métro) et le métro, il faut avoir une correspondance. Les billets de correspondance sont disponibles aux distributrices automatiques de chaque station de métro juste au-delà des tourniquets.

À bord des autobus, la correspondance est distribuée par le chauffeur. Il arrive que le chauffeur oublie de vous la donner, alors, pensez à la demander dans ce cas.

Les correspondances sont valides pendant une heure et 30 minutes. L’heure d’expiration est indiquée sur le billet.

Très important : pour effectuer la correspondance du métro à l’autobus, n’oubliez pas de prendre un billet de correspondance au moment d’ENTRER dans le métro.

Les billets de correspondance ne sont pas valides aux arrêts d’autobus à la proximité des stations où ils sont distribués.

Dans le métro, il suffit d’insérer le billet dans la fente du tourniquet et l’appareil « mangera » votre billet, en vous ouvrant le passage. En autobus, c’est le chauffeur qui vérifie la validité de la correspondance.

Les billets de correspondance d’autobus sont valides sur d’autres autobus, mais pas sur les autobus effectuant le même trajet (même numéro de ligne).

Quant aux trains de banlieue, ils sont gérés par l’Agence métropolitaine de transport AMT. Les correspondances dont nous parlons, sont valables pour des trajets à l’intérieur des zones 1 et 2 seulement, mais vous pouvez acheter un ticket de tarif combiné. Consultez le préposé à la gare pour ne vous pas tromper.

Par contre, si on emprunte le métro après le train, on peut utiliser le ticket-train de la zone 1 ou 2 comme correspondance, mais les tickets-train de la zone 3 ou plus ne sont pas acceptés pour le métro ni pour les autobus de la STM.

De plus, les cartes mensuelles TRAM de l’AMT sont acceptées sur le métro et les autobus de la STM. Alors que la carte TRAIN (une carte permettant d’emprunter les trains de banlieue) n’est pas acceptée.

1 commentaire

  1. G. Langevin

    2013/01/21 at 12:41

    Bonsoir!

    Le système de correspondances est complètement changé depuis quelques années; il serait temps de corriger la lecture ci-haut, à ce sujet!

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>