Vivre à Montréal

L’embellissement de Montréal

L’embellissement de Montréal

L’embellissement du Grand Montréal

La Fédération d’Horticulture de la province et la Commission du IIIe centenaire annoncent un concours

La Fédération d’Horticulture du Québec, en collaboration avec la Commission du IIIe Centenaire de Montréal, qui dirige M. Léon Trépanier, et la Ligue du Progrès Civique, annonce pour le Grand Montréal un concours de parterres et de boîtes à bouquets, afin de stimuler un plus vif intérêt à l’embellissement de notre ville, à l’occasion de la célébration prochaine de 1942.

La Fédération d’Horticulture du Québec comprend les sociétés d’horticulture locales suivantes : Mont-Royal, Verdun, Ville LaSalle, Lachine, Montréal0Ouest, Valois, Sainte-Anne-de-Bellevue, St-Lambert, et le district de Châteauguay. La Fédération espère, au cours des années à venir, créer plus d’intérêt, à travers les centres urbains et ruraux du Québec, à l’embellissement des routes et des maisons de campagne. Le Québec jouit d’une appréciable beauté naturelle qui peu être grandement rehaussée par des plantations convenables, notamment le long des principales routes touristiques. C’est le vœu de la Fédération, présidée par M. J.-H. Lavoie, chef du service d’horticulture du ministère provincial de l’Agriculture, d’étendre le mouvement d’embellissement des habitions à toutes les parties du Québec et de stimuler la plantation de fleurs, arbustes et arbres. L’objectif immédiat de cette campagne est l’embellissement de Montréal et de sa banlieue, à l’occasion des fêtes du tricentenaire prochain, ceux qui n’ont pas de jardin devant leur maison pouvant tout au moins avoir de belles boites à bouquets.

Onze districts

La Fédération unira les efforts de toutes les sociétés locales d’horticulture afin de diriger le mouvement d’embellissement des abords des habitations, et ensuite aider à organiser les autres municipalités le long des grandes routes. Il est à espérer qu’avec les directives voulues et l’appui financier, de même qu’avec la distribution d’une série de prix spéciaux pour stimuler l’intérêt, on réussira à améliorer et embellir l’apparence des maisons de ferme le long des routes, ce qui constituerait une attraction de plus pour les touristes.

Le grand Montréal est divisé en onze districts, pour ce concours de parterres et de boîtes à bouquets, avec trois prix pour chaque district, comme suit : 1er prix, $3,60 ; 2e, $2,00 ; 3e, $1,00.

Les jardiniers et fleuristes de Montréal ont offert de donner toutes les informations nécessaires relativement aux boîtes à bouquets, lorsqu’on acquerra d’eux les graines et plants. Plus tard, on choisira parmi eux plusieurs des juges qui doivent désigner les gagnants de prix dans les divers districts, le tout en collaboration avec les sociétés locales.

La Commission du IIIe Centenaire sous la direction de M. Léon Trépanier, sera le quartier général de ce concours. C’est le vœu des membres de cette Commission que les candidats seront nombreux, dans les différents districts, et que le grand Montréal deviendra notoire pour la beauté de ses parterres et des ses fleurs.

 

Place D'Youville au coeur du Vieux-Montréal. Photo de Megan Jorgensen.
Place D’Youville au coeur du Vieux-Montréal. Photo de Megan Jorgensen.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *