Vivre à Montréal

Côte-de-Liesse

Côte-de-Liesse

Côte-de-Liesse

Le nom de Côte-de-Liesse représente un vaste secteur historique situé dans la zone du centre sud-ouest de l’île de Montréal.

Historiquement, la municipalité de La Présentation-de-la-Sainte-Vierge est constituée civilement en 1895, puis change de nom et devient Côte-de-Liesse en 1954. Mais trois ans plus tard, elle disparaît, son territoire étant divisé entre les municipalités de Dorval, Lachine et Saint-Laurent.

Actuellement, on connaît le toponyme de Côte-de-Liesse avant tout grâce à l’autoroute urbaine 520, une voie de moins de 8 kilomètres ouverte en 1968 et qui dessert la ville de Dorval.

L’autoroute Côte-de-Liesse est une des voies de communication parmi les plus importantes de l’ouest de Montréal. Elle donne accès à l’Aéroport International Pierre-Eliott-Trudeau, et constitue un lien entre les autoroutes 20 et 40 (La Transcanadienne). D’autre part, l’autoroute 13 (autoroute Chomedey) la rejoint à mi-parcours.

Les abords de l’autoroute sont jalonnés de secteurs industriels et commerciaux, offrant de nombreux emplois et un environement pittoresque. Faute d’améliorer le paysage, le réseau autoroutier facilite le déplacement des gens et des marchandises. Des autobus desservent l’autoroute, notamment le 202 qui relie l’autoroute Côte-de-Liesse à la station de métro Du Collège.

Quant au Chemin de Côte-de-Liesse, ce n’est que la désignation du même trajet aux abords de l’autoroute.

côte de liesse

Chemin de Côte-de-Liesse. Photo : © Grandquebec.com

cote de liesse

Opération patrimoine architectural Montréal Montréal – Lauréat 2002 – Catégorie commerce, industrie ou édifice à bureaux. 6125, chemin de la Côte-de-Liesse. Tout en adaptant ce bâtiment industriel à de nouveaux besoins, son propriétaire a su en conserver les composantes architecturales d’origine. Il est possible de remarquer la composition de la fenestration, tout comme la préservation de l’ancien réservoir d’eau. Ce geste patrimonial rappelle le rôle important qu’a joué l’industrie dans le développement de Saint-Laurent. Photo : spacelist.ca

crêche d'youville

Crèche d’Youville, 5935, chemin de la Côte-de-Liesse. Créée en 1754 à Montréal par la fondatrice de la Congrégation des Soeurs grises, Marguerite d’Youville, la crèche s’installe en 1925 dans un nouveau bâtiment érigé à Saint-Laurent, puis ferme ses portes en 1972. L’immeuble loge depuis le printemps 2013 l’école Vanguard. Photo : Hugo Sébastien Aubert, La Presse

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>