Vivre à Montréal

Complexe La Cité

Complexe La Cité

Complexe La Cité

Le Complexe résidentiel La Cité, connu également sous le nom de Place du Parc, est situé à l’intersection de l’avenue du Parc et de la rue Prince Arthur.

Ce complexe immobilier a succédé au gigantesque projet de la Cité Concordia qui aurait changé la face du quartier historique Milton-Parc entre la rue Sherbrooke et l'avenue des Pins. Le projet de la Cité Concordia avait provoqué une vague de contestations. Finalement, une dizaine d’édifices victoriens des rues Jeanne-Mance, Hutchison et Sainte-Famille ont été classés édifice historique et la Cité actuelle avec sa petite mais élégante Galerie du Parc est la seule portion de cette vaste entreprise échouée.

La Cité a été érigée entre 1973 et 1977. Il semblerait que jusqu'à nos jours, c'est le seul (au moins, l'un des très rares) projets de cette importance au monde à avoir été réalisé par une femme, Madame Eva Vecsei.

Le complexe La Cité est distribué sur quatre quadrilatères de part et d’autre de la rue Prince-Arthur au coin de l'avenue du Parc. Il comprend des immeubles d’habitation, un hôtel, un centre commercial, des salles de cinéma, boutiques et services, ainsi qu’un vaste centre sportif.

La Tour Place du Parc a 26 étages, l'hôtel du Parc est de 16 étages et les trois édifices résidentiels, soit La Cité Apartments I, la Cité Apartments II et la Cité Apartments III sont de 30 étages chacun. Chaque immeuble compte environ 450 logements.

Une piste cyclable a été aménagée le long de la rue Prince Arthur, empruntée par des foules de cyclistes.
 
Juste à une minute de marche du complexe se trouve la limite sud du Parc Mont-Royal et du Parc Jeanne-Mance (c'est l'avenue du Parc qui sépare ces deux parcs), ainsi que le stade de l'université McGill. Ici, sur le flanc du mont Royal, des concerts estivaux de tam-tam ont lieu tous les dimanches.

Dans les années 1970, plusieurs média ont exprimé les craintes concernant "l'impossibilité de sauver les locataires des étages supérieurs" si un accident survenait. Au printemps 2010, un incendie dans une tour de 30 étages du Complexe La Cité a forcé l’évacuation de près de mille personnes. Selon les pompiers, les flammes auraient pris naissance au sixième étage d'une des tours du complexe et un court-circuit dans la chambre électrique aurait déclenché l’incendie. Les sixième, septième, huitième et neuvième étages ont été endommagés, surtout par l’eau et la fumée, mais personne n’a été blessé lors de l’intervention, qui a monopolisé environ 80 pompiers. Les deux camions munis des plus hautes échelles du Service des incendies de Montréal ont été dépêchés sur les lieux, vu la hauteur de l’édifice. Les pompiers n'ont pas donc eu aucun problème de maîtriser le feu et les locataires vivant hors les étages touchés ont pu réintégrer leur domicile avant la nuit. Mais c'est le seul accident d'envergure survenu dès l'inauguration du complexe qui est d'ailleurs très sécuritaire.

Les Galeries du Parc, un vaste centre commercial de 200 000 pieds, abritent un centre d'entraînement physique de trois étages qui comprend deux piscines, des saunas, des bains à remous, des courts de tennis ainsi qu'une terrasse extérieure paysagée.

cité complexe

Complexe Cité. Photo : © GrandQuebec

Les Galeries comprennent environ deux douzaines de boutiques et commerces, dont tels locataires de choix que Métro et Cinéma du Parc, très populaire grâce à sa programmation originale et diversifiée. On y peut voir également des expositions d'arts visuels d'une durée habituelle d'un mois.

On retrouve dans les Galeries du Parc une aire de restauration et des restaurants pleins services.

Coordonnées de La Cité :

3575, avenue du Parc
Montréal, Québec

Voir aussi :

2 Comments

  1. Roland

    2010/10/20 at 3:38

    Il faut quant même admettre que au cinéma du Parc son proprietaire Smith tient aux expos et films mensongères dénigrant les Juifs et mettant tous les problèmes de l’orient prochain sur leur dos. Suffit de voir. Chez Smith, au Cinéma du Parc c’est toujour les Juifs qui sont violents les Arabes étant manses et purs comme les anges. Alors, enlevez ce Cinéma nazi, il n’a pas de place dans un article non politique. Vous devez absolument l’enlever!!!

  2. admin

    2010/10/21 at 12:59

    Bonjour M. Roland.

    Vous avez peut-être raison, un membre de notre êquipe est allé voir un film lors de la présentation d’une expo sur Gaza et il en a été estomaquée. On voyait une propagande politique de pire espèce digne de l’Allemagne de 1939.

    Cependant, on vit dans un pays démocratique. Le Cinéma du Parc se soumet à nos lois. Si à votre avis cette propagande est illégale, nous vous recommandons de vous adresser à la GRC ou gouvernement. Si l’expo en question a choisi subjectivement ses photos, c’est une autre thème. Si vous n’aimez pas ces mensonges vous pouvez protester ou tout simpelement ignorer ces mensonges.

    Mais c’est pas à nous d’enlever la mention du Cinéma du Parc en raison des thèmes des films et des expositions. Notre mission est celle d’informer nos lecteurs sur les différentes facettes de la vie au Québec, rien de plus. C’est pourquoi nous vous remercions, mais c’est à nous de choisir quelle institution peut être citée (toujours dans le respect des lois et de nos lecteurs). Merci pour la comprehension.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>