Vivre à Montréal

Chabanel

Chabanel

Chabanel

Le quartier L’Acadie-Chabanel fait partie de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.

Jadis on appelait ce quartier, reconnu depuis longtemps comme le cœur de l’industrie de la mode et de l’habillement à Montréal, «quartier de la guenille». Dans les années 1980, quelque 80 000 personnes y travaillaient dans l’industrie du vêtement dans ce haut lieu de la mode.

Aujourd’hui, le quartier fait face à d’importants défis issus des changements profonds que vit cette industrie. Après un long déclin, il n’y reste que dix mille travailleurs (on nous dit que le nombre d’employés dans le secteur aujourd’hui est e 20 000 au lieu de 10 000… Les chiffres évoluent dans le bon sens, tant mieux).

C’est pourquoi la Ville de Montréal lui accorde une priorité de revalorisation avec un plan d’action qui vient consolider les fonctions de commercialisation de la mode tout en accélérant la diversification économique du secteur.

Le plan d’action comprend des mesures structurantes afin de mettre en valeur le quartier qui offre une position géographique exceptionnelle et des atouts pour attirer de nouvelles entreprises.

Ainsi, le quartier n’a pas dit son dernier mot. Il se refait une beauté et misera désormais sur le design pour attirer les entreprises et devenir un milieu de vie plus agréable, au goût du jour et sous le thème «Chabanel, design illimité».

La Ville de Montréal a investi 17 millions pour réaménager le quartier, rendre les lieux plus invitants et favoriser la vie urbaine. On a refait les infrastructures et rapetissé la rue pour élargir les trottoirs.

Les propriétaires d’immeubles ont refait les façades et plusieurs édifices ont été rénovés pour être en mesure d’accueillir une nouvelle clientèle diversifiée.

L’axe central du quartier est la rue Chabanel, ce centre du textile et le centre du Quartier de la mode de Montréal. Cette rue est bordée de manufactures.

rue chabanel

Rue Chabanel vue du boulevard Acadie. Photo : © GrandQuebec.ca

Ouverte en 1912, la rue honore Noël Chabanel, un Jésuite missionnaire (selon certaines sources, elle fut ouverte sous le nom de Rue Trinidad, mais nous ignorons quand elle a été rebaptisée.) La rue suscite maintenant l’intérêt de promoteurs immobiliers résidentiels qui y développent des projets de condominiums.

L’avenue de l’Esplanade est une autre artère d’importance du secteur. Un vieil immeuble industriel ayant abrité des manufactures de textiles accueillir environ 200 condominiums et des commerces.

Le projet Quartier Chabanel est soutenu par le Regroupement pour la promotion et le développement du Quartier Chabanel, un regroupement formé de gens d’affaires, d’artistes, d’élus, de designers, de propriétaires immobiliers. Le projet est inspiré du projet de revitalisation  qui a permis de changer le visage de Meatpacking District de New York au cours des 20 dernières années. Le Meatpacking District est devenu un quartier en vogue où les lofts résidentiels côtoient les boutiques, les bistros, les hôtels et les galeries d’art.

En plus des places publiques, le regroupement souhaite réaliser un parc urbain qui permettrait relier les gares Chabanel et Sauvé et qui redirigerait les gens vers la rue Chabanel. Un projet de recouvrir de tissus l’édifice au 99, rue Chabanel existe. Ce recouvrement permettrait de rappeler le passé du quartier et de réaliser des projections sur l’édifice.

La Société d’Habitation et de Développement de Montréal (SHDM), par l’entremise de son projet Accès Condos prévoit également sa participation dans la revitalisation du quartier.

chabanel

Rue Chabanel. Photo : © GrandQuebec.ca

Pour compléter la lecture :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>