Vivre à Montréal

Auberge Heney

Auberge Heney

Auberge Heney

L’Auberge Heney, située à Lachine, est le seul bâtiment commercial du XVIIIe siècle à Lachine. C’est plus plus vieil édifice sur l’île de Montréal qui ait abrité un hôtel.

L’auberge doit son nom à M. Hugh Heney, aubergiste, qui l’a fait construire en 1765. C’était une construction typique de la Nouvelle-France. On y voit un élégant parapet et les encadrements des portes et des fenêtres sont en bois teint, lui donnant beaucoup de caractère. Le bâtiment a été érigé en moellons (pierres des champs) avec une corniche en bois sculpté.

À l’époque, dans cette auberge s’arrêtaient des coureurs des bois, des commerçants, des militaires et d’autres voyageurs qui se dirigeaient vers le sud ou vers l’ouest. Au moment de la construction, l’entrée principale donnait sur le lac Saint-Louis. L’entrée actuelle se trouve à l’arrière de l’immeuble.

C’était également le siège de l’état major du colonel Daniel Claus, chargé des négociations avec les Amérindiens de la réserve de Caughnawaga (Kahnawake).

Pendant longtemps, une longue maison à pignons, remarquable surtout pour ses nombreuses lucarnes disposées sur deux rangées, se trouvait à côté de l’auberge. Mais la maison fut démolie en 1972.

En 2005, on a décerné à l’auberge Heney le prix du patrimoine résidentiel de la ville de Montréal.

Coordonnées de l’Auberge Heney :

897, boulevard Saint-Joseph
Lachine

auberge heney

Auberge Heney

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>