Vivre à Montréal

Saint-Laurent

Saint-Laurent

Arrondissement de Saint-Laurent

L’arrondissement de Saint-Laurent constitue l’un des plus vastes arrondissements de Montréal. Il couvre 43 kilomètres carrés et sur ce territoire vivent plus de 85 mille résidents.

La paroisse de Saint-Laurent, première entité administrative constituée sur ces terres, fut érigée en 1720. En 1883, la ville de Saint-Laurent fut incorporée. Dès 2002, l’arrondissement de Saint-Laurent fait partie de la ville de Montréal.

Aujourd’hui, Saint-Laurent est une municipalité industrielle, avec plus de 400 entreprises implantées sur son territoire. Le Technoparc de Saint-Laurent est l’un des plus grands parcs industriels du Québec.

Plusieurs projets domiciliaires sont en cours de réalisation dans l’arrondissement. Le quartier résidentiel de Bois-Franc est l’un des quartiers les plus prisés de Montréal pour sa qualité de la vie et grâce à la proximité de la nature. En général, les quartiers résidentiels de Saint-Laurent possèdent de nombreux espaces verts. Au total, on y compte plus de 30 parcs, dont le Boisé du parc Marcel-Laurin, un milieu forestier situé à l’intersection des boulevards Cavendish et Poirier, et le parc-nature du Bois-de-Liesse.

D’autre part, l’arrondissement de Saint-Laurent possède près d’une dizaine de piscines municipales extérieures, des terrains de tennis, un terrain de golf, des parcs canins, des sites avec barbecues, etc.

Près de 50% de la population de Saint-Laurent sont des immigrants ou des Canadiens de première génération. La langue arabe devient une des langues les plus parlées de l’arrondissement et on appelle un des quartiers résidentiels de Saint-Laurent, le Petit Liban.

L’école primaire Henri-Beaulieu, située à Saint-Laurent, est devenue l’école la plus multiethnique de Montréal.

Dans les secteurs de Norgate, Place Benoît, Ward-Gold et Chameran, environ 30% de la population vit sous le seuil de faible revenu et plus de 12 % de la population adulte a effectué moins de 9 années de scolarité.

Parmi les institutions culturelles, on remarque le Musée d’Art de Saint-Laurent, ouvert au public depuis 1979.

La ligne orange du métro de Montréal, notamment les stations Du Collège et Côte-Vertu, desservent l’arrondissement.

college st laurent

Collège Saint-Laurent. Photo : © Grandquebec.com

ymca

YMCA de Montréal (succursale Saint-Laurent), 1745, rue Décarie, Saint-Laurent, Québec, H4L 3N5, téléphone 514-747-9801. Le YMCA de Saint-Laurent offre aux résidents du secteur les programmes communautaires des YMCA du Québec. Depuis automne 2010, les YMCA du Québec se sont associés à l’arrondissement Saint-Laurent pour assurer la poursuite de la programmation aquatique. Photo : © Grandquebec.com

ecole notre dame de sion

École bilingue Notre-Dame-de-Sion. 1775 boulevard Décarie, Saint-laurent, Québec H4L 3N5. Photo : © Grandquebec.com

eglise chinoise

Église luthérienne chinoise de Montréal, 1720, rue Décarie. Photo : © Grandquebec.com

parc hartenstein

Parc Hartenstein. Photo : © Grandquebec.com

cenotaphe ste croix

Cénotaphe dédié aux fondateurs de la paroisse Saint-Laurent devant l’église de Saint-Laurent, au 805 avenue Sainte-Croix. Photo : © Grandquebec.com

Voir aussi :

4 Comments

  1. Michel Viau

    2011/06/18 at 1:22

    Immigrées intégréez vous ce n’est pas a nous de ce transformé a votre culture, déja vous avez assez pris de notre ville, que nous et nos an?tre ont bâtis, au moin respectez nos coutumes et langues sois le Français et Anglais, nous qui vivions ensemble depuis des siècles, avant votre arrivé(es.
    Respectez nous pour être respecter.

    Michel As Mike.

  2. Saad

    2011/07/24 at 12:10

    Il est vrai que certains immigrants ramènent avec eux un peu trop de leurs traditions et coutumes … à un tel point qu’on est amenés à se demander pourquoi ils ont quitter leur pays ? Il est vrai aussi que c’est à la minorité de s’adapter et non le contraire.
    Mais en GENERAL quand un immigré vient … il vient de très loin et en GENERAL, il vient pour s’intégrer. Mais quand il se heurte à la marginalisation et au mieux, à l’indifférence … que voulez vous qu’ils fassent. On ne peut pas forcer les gens à nous inviter chez eux quand on est indésirable: ceux qui ne peuvent pas revenir, se replient sur eux même car ils ont vendu tout ce qu’ils avaient chez eux … sur la base de ce qu’on leur a fait miroité. Quand aux autres, eh bien ils repartent tout simplement. Je pense que vous devez vous poser d’abord la question sur les raisons pour lesquels il y a plus d’immigrants qui quittent votre pays (ou plûtot devrais-je dire, votre province) qu’il n’y en a aux USA ou en Europe … la majorité des immigrants ne dépassent pas les 10 ans au Canada. Étant Étudiant, j’ai vécu 3 ans au Canada, 6 ans en Floride et ça fait presque 5 ans que je suis à nouveau résidant au Quebec. J’ai rencontré plusieurs quebecois très charmant mais certains sont de véritables « murs » à tel point qu’on hésite vraiment avant de les aborder … pourtant, je n’attend rien d’eux en retour, je ne cherche que l’amitié … pour briser la glace et m’intégrer … un peu plus. Certes, je n’en ai pas vraiment besoin: j’ai une belle femme, et de beaux enfants, 4 ou 5 amis, mais … à moyen terme, c’est assez désagréable … c’est un peu comme une atmosphère de guerre froide … à travers une population de personnes robotisées … manque de chaleur humaine, tout le monde est seul …

  3. Saad

    2011/07/24 at 12:13

    ce n’est qu’une opinion personnelle que j’exprime … je peux me tromper et j’espère chaque jour que je me trompe …

  4. roger bureau

    2012/11/12 at 7:48

    comment s’appelais le cimetière au coin ste croix et cote de
    liesse dans les années 1980 présumément détenue par
    une coopérative merci a l’avance

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>