Vivre à Montréal

Arrondissement Lachine

Arrondissement Lachine

Arrondissement Lachine

L’arrondissement montréalais Lachine se trouve à l’ouest du centre-ville de Montréal, le long du lac Saint-Louis. Sa superficie est de 17,8 kilomètres carrés. La population de l’arrondissement Lachine atteint 44 mille Lachinoises et Lachinois. Les limites de Lachine commencent à environ 10 kilomètres du centre-ville de Montréal.

Lachine offre un accès privilégié au lac Saint-Louis et à ses rives. On peut y faire des promenades à vélo, en patins à roues alignées ou simplement à pied.

Historiquement, la première seigneurie, Côte-Saint-Sulpice, a été octroyée à Cavelier de LaSalle en 1667. Les premiers colons français arrivent au début de l’année 1669.

En 1676, on y érige une chapelle et la paroisse des Saints-Anges-Gardiens, la troisième sur l’île de Montréal, y est fondée. En l’espace d’une dizaine d’années, la population de Lachine dépasse les 400 âmes. Mais, au cours de la nuit du 4 au 5 août 1689, les Iroquois, anciens habitants des lieux, attaquent la localité et tuent de nombreux résidents alors que d’autres sont faits prisonniers. Le lendemain, environ 80 soldats venus à leur secours, sont tués ou capturés. Cet épisode reste connu dans l’histoire du Canada sous le nom du massacre de Lachine. Selon le recensement de 1692, la paroisse de Lachine compte 260 résidents.

Au fil des ans, Lachine reste un petit un village agricole, mais, au milieu du XIXe siècle, avec l’amélioration du canal de Lachine, ces terres attirent de plus en plus de résidents.

Deux églises anglo-protestantes de confessions différentes sont fondées vers 1830. Il s’agit de l’église anglicane St-Stephens, fondée en 1831 et de l’église presbytérienne St-Andrew’s, datée de 1832. Vers 1865, l’église catholique des Saints-Anges de Lachine, autrefois située sur l’actuel territoire de LaSalle, est érigée boulevard Saint-Joseph.

En 1872, Lachine est incorporée en ville.

Au cours des années 1880, des géants industriels tels que la Dominion Bridge et la Dominion Wire s’installent à Lachine et des promoteurs développent des zones résidentielles, alliant production industrielle et vie du secteur.

Telle une petite ville industrielle, le Vieux-Lachine se compose alors de rues en damier, ruelles, petits immeubles résidentiels multifamiliaux en bois, brique et pierre. De coquettes maisons sont érigées sur le boulevard Saint-Joseph pour les commerçants, notables, professionnels et autres fonctionnaires.

Le chemin de fer du Grand-Tronc prolonge sa ligne en 1889 à travers l’ouest de Lachine, ajoutant de nouvelles gares qui favorisent le développement de banlieues. Cela entraîne notamment la construction de résidences cossues face au Lac Saint-Louis.

La ville de Somerlea est fondée ici en 1895 grâce à l’arrivée du tramway Montreal Park & Island. Cette ville est composée surtout de maisons de villégiature, chalets, résidences somptueuses et infrastructures de loisirs. Somerlea est annexée à Lachine en 1912. L’est du secteur s’en détache la même année pour former la municipalité de LaSalle.

Dans les années 1920 et 1930, l’axe commercial principal du Vieux-Lachine est déplacé depuis le boulevard Saint-Joseph vers la rue Notre-Dame. Un peu plus tard, la partie nord de la voie ferrée acquiert son caractère résidentiel.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les industries civiles se transforment en industries de la défense.

Aujourd’hui, Lachine attire de plus en plus de gens grâce au coût relativement peu élevé de ses logements, mais aussi par la beauté de ses parcs, par la présence de nombreux centres commerciaux, et par les opportunités d’emplois offertes par les entreprises qui se trouvent à proximité.

lachine arrondissement

Arrondissement Lachine vu à partir du Parc René-Lévesque. Photo : © GrandQuebec.com

Le quartier Duff-Court est une zone de logements à loyer modique (HLM). Cette partie de l’arrondissement, qui n’est pas sans présenter certains problèmes, fait aujourd’hui l’objet d’une attention particulière de la part des autorités et des organismes sociaux.

Lachine est devenu un arrondissement de la ville de Montréal en janvier 2002, incluant Saint-Pierre, une petite ville enclavée, absorbée par Lachine en 2000, et qui est devenue un quartier de Lachine.

Parmi les attraits de Lachine, on peut citer un grand nombre d’immeubles patrimoniaux du XVIIIe et du XIXe siècles; le Centre d’interprétation du commerce de la fourrure, qui se trouve dans un bâtiment historique de la Compagnie de la Baie d’Hudson; le Centre d’interprétation du canal Lachine; des espaces verts, tels que le parc René-Lévesque, avec un ensemble de 22 sculptures; le Musée de Lachine, etc.

Selon la légende, le célèbre voyageur René-Robert Cavelier de LaSalle partit à la recherche d’un passage vers la Chine. À son retour, après une expédition infructueuse, les montréalais appelèrent la localité La Chine par moquerie.

arrondissement lachine

Arrondissement Lachine, boulevard Saint-Joseph. Photo : © GrandQuebec.com

Pour joindre la Mairie de l’arrondissement de Lachine :

1800, boulevard Saint-Joseph
Lachine
H8S 2N4

Téléphone : 514 637 7587

Lire aussi :

2 Comments

  1. nguyen van

    2012/02/06 at 6:29

    SVP NOUS INFORMER LE COUT DU PERMIS POUR LE COUPE D’EAU,ÉGOUT SANITAIRE ET PLUVIAL
    PROJET = RELOCALISATION DU COLLÈGE ST-LOUIS @ 275 36è AVENUE DE VILLE DE LACHINE
    MERCI BIEN
    M.NGUYEN VAN
    SEPT FRERES CONSTRUCTION INC.
    TÉL. 514-648-0935 # 244
    FAX 514-648-0404
    estimation@septfreres.com

  2. moniquebrisebois

    2013/07/29 at 10:57

    bonjour j ai besoin d aller voir un podiatre ,jecherche le nom et lv adresse de la podiatre ,nouvelle depuis 2 ans a peux pres ,pouvez vous m aider merci a l avance

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>