Emploi: aidez-moi

Fraudes d’emploi

Fraudes d’emploi

Fraudes d’emploi

C’est vrai qu’Internet offre tant de ressources en matière d’emploi, de travail à la maison, de réorientation de carrière. D’ailleurs, les occasions d’affaires n’ont jamais été si nombreuses avant de l’arrivée du réseau WEB.

Les fraudes du travail à domicile sont souvent annoncées dans des pourriels ou des publicités en ligne ou même dans les journaux. Souvent, il ne s'agit pas de vraies offres d'emploi, mais plutôt de stratagèmes visant à blanchir des fonds ou à vous attirer dans une chaîne pyramidale.

Dans une fraude d'emploi ou de revenu garanti, les fraudeurs garantissent un emploi ou un certain revenu. Ils communiquent avec vous par pourriel et promettent de vous verser un certain montant pour établir un « plan d'affaires » et acquérir de l'équipement informatique.

Mais il faut se méfier de plusieurs offres d’emploi.

Par exemple, on vous demande d’abord d’acheter « à prix modique » des outils et des matériaux, ce qui vous apportera des revenus impensables. En fait, après dépenser cent dollars ou plus, vous enverrez le produit à l’ « employeur » qui refusera de vous rembourser sur prétexte d’une qualité inacceptable ou sous peu importe quel autre prétexte (s’il  vous répond, la plupart répondent pourtant pour éviter des troubles avec la justice, si vous formulez une plainte).

D’autres fois, l’on vous demande d’accepter des fonds et de les virer d’un compte bancaire à un autre, en guise de votre geste de bonne volonté, pour confirmer votre disponibilité, pour tester les services d'une entreprise de transfert d'argent ou d'encaissement de chèques, etc.

Souvent le compte destinataire se trouve dans un autre pays, et on vous demandera de détenir un compte dans une banque particulière au Canada. On vous conseillera de conserver une petite part des fonds à virer, en guise de rétribution.

Les fraudeurs peuvent demander les coordonnées du compte bancaire du candidat afin d’établir un calendrier de paiement par dépôt direct ou virer les fonds eux-mêmes à l’insu du candidat. Le fraudeur utilisera souvent le nom d’une entreprise et son logo pour ajouter de la crédibilité à leur annonce ou à leur courriel.  Soyez conscient que les fonds que vous virez sont le produit d’un vol ou d’un blanchiment. Vous pourriez être le complice d’un crime en vertu de la loi.

D'autres fraudes prennent l'allure d'occasions d'affaires. On vous demande de faire un premier versement pour payer un article qui ne fonctionnera pas ou sera différent de ce à quoi vous vous attendiez. On peut vous demander de recruter d'autres participants et vous tombez dans le piège d’un système de vente pyramidale.

Toutes ces fraudes prennent différentes formes et peuvent paraître très convaincantes. Les fraudeurs peuvent consulter les curriculum vitae affichés en ligne et communiquer directement avec les candidats.

green bleu

« Une des grandes escroqueries de notre époque, c’est d’avoir fait croire à l’homme de la rue qu’il avait quelque chose à dire. » (Georges Wolinski, auteur de Bandes Dessinées français). Image : © GrandQuebec.com

Lire aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>