Théâtre du Trident

Le théâtre de la capitale

C’est en 1969, après une démarche du ministre des Affaires culturelles du Québec, M. Jean-Noël Tremblay qui avait proposé de créer une compagnie de théâtre dans la capitale, que Le Théâtre du Trident, issu du regroupement de trois compagnies de la Ville de Québec avaient dû fermer leurs portes: le Théâtre de l’Estoc, le Théâtre du Vieux Québec et le Théâtre pour Enfants de Québec.

Au moment de sa création, le Théâtre du Trident regroupait donc les trois domaines d’activités théâtrales de la capitale, soit répertoire, recherche et théâtre pour enfants. Voici la plus simple explication du nom de ce grand théâtre.

théâtre du trident

Depuis, le Théâtre du Trident oeuvre sans interruption sur la scène théâtrale du Québec, jouant un rôle de premier plan dans la vie théâtrale de Québec et de la région de la capitale Nationale.

Plusieurs œuvres, mises en scène par le Théâtre du Trident, ont gagné des prestigieux prix et mentions :

  • Le langue-à-langue des chiens de Roche de Daniel Danis, mise en scène de Gill Champagne : Masque de la conception des décors et Prix Jacques-Pelletier remis au scénographe Jean Hazel, Prix Nicky-Roy remis à Marjorie Vaillancourt, Prix Bernard-Bonnier remis au musicien Gaétan Siouï.
  • Six personnages en quête d’auteur de Luigi Pirandello, mise en scène de Marie Gignac : Prix de la critique section Québec 2005.
  • Turcaret de Alain René Lesage, mise en scène de Michel Nadeau : Prix Janine-Angers remis à Hugues Frenette, Prix Nicky-Roy remis à Emmanuel Bédard.
  • Ha ha ! de Réjean Ducharme, mise en scène de Frédéric Dubois : Masque de la meilleure production Québec 2004, Prix de la critique section Québec 2004.
  • Marie Tudor de Victor Hugo, mise en scène de Gill Champagne  :  Masque de l’interprétation féminine à Lorraine Côté, Prix Paul-Hébert remis à Lorraine Côté, Prix Jacques-Pelletier remis à Catherine Higgins.
  • Prix Ville de Québec 2003 pour l’ensemble des réalisations de la saison 2001-2002 et spécialement le projet des compétences trans-théâtre.
  • Les Trois sœurs, d’Anton Tchekhov, mise en scène de Wajdi Mouawad :  Prix de la critique section Québec 2002, Masque de la meilleure production Québec 2003, Masque de la conception des décors à Isabelle Larivière.
  • À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, de Michel Tremblay, mise en scène de Gill Champagne : Prix de la critique Section Québec 2001.
  • À Quelle heure on meurt ? Adaptation et collage de Martin Faucher d’après l’œuvre de Réjean Ducharme, mise en scène de Guy Alloucherie: Prix de la critique section Québec 2000.
  • La Face cachée de la Lune. Texte et mise en scène de Robert Lepage : Masque de la meilleure production Québec 2001.
  • Les Estivants de Maxim Gorky. Coproduction avec le Théâtre du Nouveau Monde (voir notre article sur le théâtre du Nouveau Monde ), mise en scène de Serge Denoncourt : Masque de la meilleure production Québec 1998.
  • Dom Juan de Molière, mise en scène de Serge Denoncourt : Masque de la meilleure production Québec 1994.

Pour faciliter la tâche des professeurs dont les élèves vont au théâtre, le Théâtre du Trident diffuse gratuitement le Docudrame qui contient des informations sur l’auteur de la pièce, le contexte social, des pistes pour l’analyse du texte et autres données utiles pour aider les étudiants à mieux comprendre l’œuvre.

Les productions du Théâtre du Trident sont présentées dans la salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec, qui compte près de 500 places.

Adresse du Théâtre du Trident :

Théâtre du Trident
269, boulevard. René-Lévesque Est
Québec
G1R 2B3

Téléphone : 418 – 643-5873

Voir aussi : Article sur une des productions du Théâtre du Trident

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>