Théâtres du Québec

Têtes à claques

Têtes à claques

Têtes à claques

Il faut qu’on se le dise, il y aura toujours quelqu’un qui ne sera pas satisfait. Toutefois, les Têtes à claques ont eu un tel succès qu’on se demande si le Québec se fera enfin connaître au monde entier grâce à ce phénomène invraisemblable qui marque une révolution dans le monde du rire.

Leurs héros se distinguent de l’humour classique par la simplicité, le sarcasme, un côté un peu croche. C’est une satire sociale inspirée du quotidien québécois. Quand le Québec tout entier rit de l’Oncle Tom, du pilote, du couple Monique et Lucien, du play-boy, de Raoul et les petits gars de l’Halloween, le Québec rit de lui-même.

Les Têtes à claques sont nées à Boucherville, vers la fin de l’été 2006. Aujourd’hui, une équipe de cinq personnes et leur grand chef Michel Beaudet, un homme de talent et ancien publicitaire, fabriquent des poupées, conçoivent les idées et les thèmes des clips, filment les séquences, enregistrent les voix jusqu’au montage final.

Le studio est situé au sous-sol de la maison de Monsieur Beaudet, dans lequel habitent maintenant plus de soixante-dix bonshommes de plasticine.

Le site WEB des Têtes à claques a des millions de visiteurs chaque mois et ce site est devenu le plus gros site francophone du Canada entier.

On raconte que le visage de Michel Beaudet a été pris comme modèle pour les figures, notamment, ses yeux et ses lèvres. Ensuite, les visages des poupées sont modifiés par les logiciels Photoshop et After Effects à l’aide de quelques autres logiciels.

Fait curieux : plusieurs dentistes ont offert de fournir les prothèses dentaires des personnages gratuitement.

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>