Système politique

Histoire de l’Église

Histoire de l’Église

Histoire de l'Église

(Du fait de la place considérable occupée par l'Église dans la vie politique du Québec, nous avons décidé de placer un article sur ce sujet dans cette section consacrée à l'organisation de l'État).

L’histoire de l’Église au Québec mérite de profondes recherches. De longs textes ont été publiés et seront encore publiés dans le futur sur le rôle de l’Église et du clergé québécois. Notre site ne fait que souligner quelques faits historiques, même si dans les biographies ou dans la section Histoire nous nous référons aux hommes et aux femmes de l’Église et aux activités des institutions religieuses.

En 1674, un premier diocèse fut érigé en Nouvelle-France. C’était le diocèse de Québec, le plus grand au monde à l’époque, puisque son autorité s'étendait jusqu'à la Louisiane.

Suite à la division du Canada en 1791 et à la nouvelle délimitation des frontières entre les États-Unis et le Canada, et du fait de l'augmentation de la population du pays, le diocèse fut divisé. Plus tard, en 1836, le diocèse de Montréal est créé, ce qui diminue l'autorité de l'évêque de Québec.

La création du diocèse de Montréal a d'ailleurs provoqué de nombreuses tensions au sein de l’Église du Québec.

Le clergé de la ville de Québec s’opposait à la division des pouvoirs et manifesta son mécontentement d’une manière assez brusque. Ainsi, l'intronisation de Mgr Lartigue comme premier évêque de Montréal se fit en l'absence des représentants de Québec. L'évêque de Québec refusa de se rendre à la cérémonie, tandis que Mgr Lartigue n'avait pas osé inviter le clergé de la ville rivale.

Cette rivalité se poursuit dans différents domaines. Par exemple, le litige se porta sur la fondation d'universités catholiques. En 1886, Mgr E.A.Taschereau, citoyen de Québec, est nommé comme premier cardinal canadien. Cette nomination avait aussi pour but de calmer les esprits des Canadiens français après la pendaison de Louis Riel.

Afin de ne pas ajouter au différend, Rome érige à la même époque l'évêché de Montréal en archevêché. Toutefois, Québec conserve le cardinalat jusqu'en 1953.

notre dame de montreal

Notre-Dame de Montréal. Photo : © GrandQuebec

En 1953, l'archevêque de Montréal, Mgr Paul-Emile Léger, fut nommé cardinal après avoir vaincu Mgr Maurice Roy, du diocèse de Québec. On raconte que les citoyens de Québec se consolèrent à la pensée qu’il valait mieux avoir un évêque «roi» qu'un cardinal «léger».

En 1956, Rome réconforte les fidèles de Québec: l'Église de Québec est déclarée Église-mère et Siège primatial du catholicisme au Canada.

Autres références à l’Église sur notre site (cette liste est incomplète) :

1 commentaire

  1. simonne

    2011/02/02 at 2:48

    meerci pour les informations elles me seront tres utiles pour mon projet en E.C.R. !

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>