Québec sportif

Transat Québec/Saint-Malo

Transat Québec/Saint-Malo

Transat Québec/Saint-Malo

La Transat Québec/Saint-Malo est une course sportive océanique en équipage. Cette course transatlantique a été inaugurée en 1984 et elle s’est immédiatement imposée comme une épreuve phare pour la course hauturière en équipage. Elle réunit tous les quatre ans les meilleurs navigateurs océaniques professionnels sur voiliers multicoques et monocoques.

La Transat Québec/Saint-Malo est la seule course transatlantique sans escale en équipage qui se tient d'ouest en est.

L’épreuve est inscrite au championnat mondial de la Fédération Internationale de Course Océanique ou FICO. C’est une épreuve de type OPEN ce qui signifie qu’on y retrouve plusieurs classes et types de bateaux.

Ainsi, La Transat Québec/Saint-Malo est ouverte aux multicoques de 45 à 60 pieds et aux monocoques de 45 à 85 pieds. Il doit y avoir un minimum de trois personnes sur chaque bateau.

Le départ a lieu au pied de la citadelle de Québec. Le parcours traverse le golfe du Saint-Laurent avant de prendre son plein essor sur l’Atlantique nord.

La Transat Québec/Saint-Malo se distingue par une traversée rapide et des arrivées très serrées au pied des remparts de la cité corsaire française. L’épreuve réunit un grand nombre de classes, telles que la Class 40’, les 50 pieds, monocoques et multicoques. C’est la société Voile Internationale Québec qui organise la course.

La Transat Québec/Saint-Malo de 1984 a été marquée par la participation des premiers maxi-multicoques.

En 1534, Jacques Cartier et ses compagnons ont mis près de deux mois pour rentrer à Saint-Malo après avoir découvert  le Canada. Exactement 450 ans plus tard, en 1984, le catamaran Royale, des Français Loïc Caradec et Philippe Facque, a parcouru la même distance en un peu moins de neuf jours… Cet équipage a été le premier à gagner La Transat Québec/Saint-Malo.

Parmi les participants, on a remarqué l’équipage d’Elf Aquitaine (capitaine Marc Pajot),  de Fleury Michon (capitaine Philippe Poupon) et de William Saurin (capitaine Eugène Riguidel).

La Transat Québec/Saint-Malo revient en 2008 pour sa 7e édition, dans le cadre de la célébration du 400e anniversaire de la ville de Québec. Le départ est fixé au dimanche 20 juillet 2008.

Les premières arrivées pourraient intervenir dès le 27 juillet dans les eaux malouines.

À l’occasion de la 7e Transat Québec/Saint-Malo, on attend la participation des classes ORMA et IMOCA. Dans l’épreuve participeront aussi pour la première fois les maxi-multicoques de la G. Class.

Quelques données techniques et historiques:

La course se tient tous les quatre ans.

Parcours de La Transat Québec/Saint-Malo: 2950 milles nautiques.

Record de l’épreuve: 7 jours, 20 heures et 24 minutes, établi par Loïck Peyron sur Fujicolor en 1996.

Vainqueurs:

  • 2008 : Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou!)
  • 2004: Karine Fauconnier (Sergio Tacchini)
  • 2000: Franck Cammas (Groupama)
  • 1996: Loïck Peyron (Fujicolor II)
  • 1992: Laurent Bourgnon (Primagaz)
  • 1988: Serge Madec (Jet Services)
  • 1984: Loïc Caradec (Royale)

Loïc Caradec, le premier vainqueur de La Transat Québec/Saint-Malo, est un navigateur français, né le 4 mars 1948 à Paris et disparu en mer à 38 ans le 14 novembre 1986 lors de la course de la Route du Rhum (épreuve sportive qui se tient entre Saint-Malo et la Guadeloupe).

depart_traversee

Départ de la Transatlantique Québec-Saint-Malo. Série Québec-84. Crayon de couleur sur papier pastel. Dessin : © Kamyll 84

Pour compléter la lecture :

1 commentaire

  1. mahaut

    2015/12/06 at 5:52

    on espere avoir des informations sur la traversée 2016.
    Bon courage à vous.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>