Québec sportif

Pat Burns s’en va

Pat Burns s’en va

Pat Burns s’en va à Toronto

Conscient que sa crédibilité à Montréal était en chute libre depuis l’élimination rapide du Canadien, le 9 mai dernier, Pat Burns a démissionné aujourd’hui (le 29 mai 1992) de son poste d’entraîneur-chef. Son successeur n’a pas encore été nommé.
Manifestement ému, essuyant discrètement une larme du revers de la main, Burns a lui-même annoncé la nouvelle.

« Des dizaines de flèches ont été lancées en ma direction au cours des derniers jours. Personne n’est plus important que l’organisation qui l’emploie. Pour le bien de l’équipe, il est préférable que je remette ma démission. »

Burns n’a pas tardé à dénicher un nouveau boulot. Il a été nommé entraîneur-chef des Maple Leafs de Toronto, qui lui ont consenti un contrat de quatre ans.

Burns a ajouté : « Ce geste sert mes intérêts et ceux du Canadien. Le travail ne sera sans doute pas plus facile à Toronto, mais au moins, il s’agit d’un nouveau départ.

(C’est arrivé le 29 mai 1992).

pat_burns

Patrice (Pat) Burns. Photo : aucune licence nécessaire, photographie du domaine public

À lire également :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>