Québec sportif

Parcours dans les arbres

Parcours dans les arbres

Parcours dans les arbres ou l'Hébertisme 

Les parcours dans les arbres ou l'hébertisme, c’est un sport né en Europe et venu au Québec qui a connu un grand succès. Il existe différents niveaux de difficulté – ce sport peut devenir une agréable activité pour toute la famille ou un défi de premier ordre pour les athlètes expérimentés.

Ce sport est né dans les Alpes françaises au début des années 1990.

Il s'agit de circuits aménagés en forêt à une dizaine de mètres de hauteur. On tend des câbles en acier entre les arbres et à partir des ces câbles, on construit toutes sortes de passages instables.

Il faut parcourir la route assignée (selon l’expérience des participants), et c’est une belle occasion de tester son sens de l'équilibre, son agilité, sa force musculaire, tout en relevant de plus ou moins grands défis.

On pratique ces acrobaties dans une totale sécurité, puisque le participant est équipé d'un baudrier et est solidement attaché à un câble par le biais de mousquetons.

Les «parcours acrobatique en hauteur» (tel est son nom en France) s'inspirent des parcours d'entraînement physique des forces armées, des secouristes ou des pompiers. En outre, des techniques de progression propres à la spéléologie ou à l'escalade sont également utilisées.

Les parcours proposent plusieurs itinéraires dont le niveau varié de difficulté est adapté à tous les niveaux. Traditionnellement, ce sport a lieu en été, cependant on peut le pratiquer en hiver, même si l’approche est très différente dans ce cas des pratiques acrobatiques estivales.

Au Québec, il existe plusieurs parcours, notamment à Saguenay : D'arbre en arbre, à Rawdon : Arbraska, Haut Bois Normand, Arbre Aventure, à Mont-Tremblant : Acrobranche. On raconte qu’il existe une douzaine de sites de ce genre et son nombre augmente grâce à sa popularité grandissante.

Tout naturellement, ces parcours sont localisés sur des sites forestiers.

Chaque site compte de 40 à 100 « ateliers » épreuves, regroupés en 5 à 8 parcours. Le temps nécessaire de parcourir un parcours au complet peut être de trois ou même de cinq heures.

Les itinéraires plus sportifs sont très abrupts, instables et hauts. Il y en a pour des heures de plaisir, puisqu'on peut consacrer jusqu'à trois heures à explorer chaque parcours.

Tous les parcours dans les arbres ont en commun le type d'ateliers proposés et les mesures de sécurité. Chacun se démarque toutefois en offrant une expérience originale : par exemple, à Acrobranche, un atelier invite à faire de la planche à neige dans les airs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>