Québec sportif

Léo Kid Roy

Léo Kid Roy

Léo Kid Roy

De son vrai nom Léo Paradis, Léo Kid Roy ou tout simplement Kid Roy, entreprend l’aventure de la boxe professionnelle au début des années 20, remportant des titres canadiens chez les poids plumes et les poids légers et défaisant des boxeurs bien cotés comme les Américains Danny Kramer et Benny Bass, ainsi que le Français Édouard Mascart.

Le nom de Kid Roy est la plus grande attraction de la boxe montréalaise au cours des années 1920.

À Holyoke, Massachusetts, le 18 septembre 1925, Léo Kid Roy a signalé son entrée dans l’arène après un repos de plus de quatre mois, en battant Walter Price d’une façon décisive. C’était là la première défaite subie par Price, et Roy a été le premier homme à le vaincre.

Le boxeur canadien a eu le dessus du commencement à la fin. À la première ronde Kid Roy a étendu Price sur le plancher pour quatre secondes. À la sixième, il l’a couché de nouveau, cette fois pour neuf secondes. Kid Roy a fort malmené son adversaire. Ce dernier a eu la tête fendue et s’est fait faire six points de suture. Roy a eu l’avantage, un avantage décisif, et le résultat n’a jamais été douteux.

Après cette éclatante victoire de Léo Kid Roy sur Walter Price à Holyoke, plusieurs médias ont souligné que Price était un bon boxeur, mais Roy lui était supérieur et de beaucoup. Inutile de dire que la victoire de Kid Roy a soulevé un vif enthousiasme parmi la foule qui remplissait la salle et qui se composait en grande partie de Franco-Américains qui ont frénétiquement acclamé Léo Kid Roy.

Le 26 avril 1927, Léo Kid attire une grande foule au Forum de Montréal pour son combat contre le champion mondial des poids plumes Louis Kid Kaplan (son titre n’était pas en jeu), mais il subit une défaite par k-o technique au septième round.

Malgré la défaite, Léo Kid demeurera la carte maîtresse du promoteur Alex Moore qui fera encore appel à ses services à plusieurs reprises. Le boxeur continue de générer de fortes recettes au Forum de Montréal. Ses combats contre Vic Foley et Al Foreman font salle comble.

En 1930, Léo Kid Roy se retire du boxe professionnel.

Léo Kid Roy

Léo Kid Roy

Léo Kid Roy, affiche publicitaire de l’époque

Voir aussi :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>