Québec sportif

Gaétan Boucher, nouveau champion

Gaétan Boucher, nouveau champion

Gaétan Boucher, nouveau champion du monde de sprint

Au milieu de l'anneau de glace de Trondheim, Gaétan Boucher fait un dernier signe de la main à ces Norvégiens qui l'acclament et à cette année miraculeuse qui l'a sacré à la fois double champion olympique et monarque du sprint en patinage de vitesse.

"L'homme le plus rapide au monde sur patins" lance avec une grosse boule dans la gorge Cyrenus Boucher, son père.

Quelques minutes plus tôt, c'était le départ de cette dernière course, de ce 1000 mètres, qui allait décider du sort de deux grands rivaux.

Sur la ligne de départ, les deux hommes sont côte à côte. Cette dernière course, ironie du sort, c'est l'un contre l'autre qu'il la courront. Deux éternels adversaires, les deux favoris avant même que ne débute la compétition, et maintenant les deux seuls à pouvoir encore coiffer le titre de champion mondial de sprint.

À la fin du sprint, sous les applaudissements de la foule, les haut-parleurs crachent dans un accent norvégien des mots qui annoncent : "Médaille d'or et champion du monde de sprint de 1984: du Canada, Gaétan Boucher."

(Texte, publié le 5 mars 1984 dans le quotidien La Presse).

Pour en apprendre plus :

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>